Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2013 5 06 /12 /décembre /2013 14:15

INDISCRÉTIONS
Félix
Félix Desplan, ancien maire de Pointe-Noire, sénateur, vient de cornaquer une délégation d’entrepreneurs chinois en mission exploratoire. Il n'y a pas longtemps, le président de la République, recevant une trentaine de grands patrons chinois, appelait la Chine à investir davantage en France. Un appel lancé afin de rééquilibrer les investissements entre les deux Etats et favoriser l’activité et l’emploi sur l’ensemble du territoire, dit-on. Après l'Afrique, où les entrepreneurs chinois font venir leurs propres ouvriers... Chinois, la Guadeloupe ?

Jean-Yves
Il est sympathique, notre évêque ! Jean-Yves Riocreux a réussi, en quelques mois, à redonner vie à une Eglise qui dormait paisiblement depuis longtemps. De retour de Rome, où il a rencontré le pape François, il a repris tambour battant son ministère de combat. Ainsi, le 8 décembre, il ordonnera un nouveau prêtre, René-Marie Guilon. Entretemps, il va recevoir le cardinal Fernando Filoni, préfet de la Congrégation pour l'évangélisation des peuples.

Eric
Eric Koury, qui passait au tribunal pour une affaire ancienne (voir nos précédentes éditions), est ressorti visiblement pas affecté par les peines demandées à son encontre et à celle de son père, Raphaël. Il est vrai qu'il n'a pas hésité à déclarer sur le parvis de la salle d'audience : « Le procureur n'a rien compris ! » On se disait aussi...

Jean-Jacob
Jean-Jocob Bicep, député européen, part en guerre contre l'utilisation de l'épandage aérien de produits chimiques adaptés pour combattre la cercosporiose noire du bananier. Tandis que le tribunal administratif va rendre sa décision, le préfet de Martinique est passé outre, signant l'arrêté autorisant de nouveau l'épandage. En Guadeloupe, souvenons-nous que le TA a suspendu l'exécution des deux arrêtés de la préfète Marcelle Pierrot autorisant l'épandage aérien pour une durée d'un an et donnant la lste des produits autorisés.

Bertrand
Bertrand Mazur (voir notre précédente édition) ne sera pas directeur général de Guadeloupe Port Caraïbes. Sollicité, il n'a finalement pas fait acte de candidature. Il préfère « rester aux côtés du ministre des outre-mers. » Il est vrai que c'est l'un de ses fidèles et que sa mission de conseiller est aussi importante.
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens