Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 janvier 2014 4 16 /01 /janvier /2014 15:11

Lettres à des amis de Paris

Lundi 6 janvier

Ho Lékouz,

Après deux semaines cool, sans trop de circulation (Et les gens se plaignent toujours de ne pas avoir d'argent mais ils vont voir Noël à Paris ?) ce lundi, c'était moins sympathique. D'abord, il y avait plein de voitures sur les routes. Jarry encombré de nouveau d'automobilistes avec des gueules pas possibles. Ensuite, à la radio, un flot d'élus, sortis de leur léthargie, prêts à battre la campagne pour leur réélection. Faut voir comme ils sont excités comme des poux. Après nous avoir bassinés de vœux d'une fausseté absolue. Comment pouvez-vous présenter des vœux à vos administrés, donc en pensant à eux, en souhaitant comme vœux d'être... réélu au premier tour en mars ?! Sauf à souhaiter leur éviter le pensum de se rendre aux urnes pur un second tour...
Bref, ils n'ont pas fini de nous casser les pieds. S'ils disaient des choses intéressantes, mais non, c'est d'un creux.
Nous avons les élus que nous méritons, disent souvent les Nationalistes. Oui, mais là, ça craint pour la suite. Et ce ne sont pas leurs challengers qui vont nous charmer !..
Bon, je te laisse, tu vois que le moral est bas.


Mardi 7 janvier

Chère Lili

Il paraît que c'est la femme politique préférée des médias. Christiane Taubira, Garde des Sceaux, vient de se voir donner une volée de bois vert par le journal Le Monde. L'auteur du papier se demande ce qu'elle a d'autre qu'une façade avenante, polie et repolie de rebelle. Et de souligner que les réformes annoncées en matière de justice restent soigneusement dans les placards une fois l'annonce faite.
Ce qu'il faut savoir, c'est qu'il n'y a pas, Chère Lili, de sous pour mettre en musique.
Mais, la dame de la place Vendôme, qui a troqué son walwari en vakoa* pour les palais officiels, a pensé à nous. Après 44 meurtres et 60 morts sur les routes, après avoir boudé les voyages de Jean-Marc Ayrault et Manuel Valls (là, on peux penser que c'est lui qui a voulu venir seul puisque Toto Lurel n'était pas là non plus !), Man Taubira a décidé d'écrire... non aux Guadeloupéens, mais aux procureurs généraux de Martinique et de Guadeloupe, pour leur dire qu'il faut tout faire pour prendre en compte la violence ambiante, traquer les délinquants, adapter le milieu carcéral à un afflux de candidats à la geôle, etc. Ah oui, veiller au respect de l'environnement aussi ! Si on s'y prend bien, tout ceci devrait entraîner la prospérité économique dont rêvent les Guadeloupéens. Moyens mis en œuvre ? Rien ! Bon, on l'aura compris, c'est du flan.
Chère Lili, ce qu'on s'amuse en Guadeloupe !

* Walwari en vakoa : éventail en feuilles de latanier

Mercredi 8 janvier

Tantine !

Ecoute la belle histoire ! Christiane Taubira aime toujours son ex-mari. Il faut dire qu'avec Roland Delannon, dont elle a porté un temps le nom accolé au sien, ils ont fondé un parti politique, se sont fait connaître, ce qui a permis à la plus dégourdie des deux de se présenter à la députation, de se faire élire, de changer de parti pour se présenter à la présidentielle de 2002, de se maintenir poussée par Bernard Tapis et le Parti radical, de faire chuter lourdement le favori de la gauche, Lionel Jospin, de se mettre bien avec François Hollande et de se voir nommer Garde des sceaux. Pas étonnant qu'entre-temps elle ait divorcé du trop provincial Roland. Mais, elle l'a dit et redit dans les journaux, elle aime toujours son ex. On voudrait nous charmer qu'on ne ferait pas mieux. L'action Taubira était donc tant en baisse ?
Bise


Jeudi 9 janvier

Chers tous deux
C'est fait ! Ils se sont vus ! Toto Lurel et Patrick Collé, le gars des stations. Serré la main vite fait et à l'attaque. Masque de Victorin Lurel qui sait bien que Patrick Collé, qui l'a traité de menteur quelques jours plus tôt, a aussi demandé qu'il ne s'occupe plus de ça. Que c'était le premier ministre qui devait s'y coller ! Comme s'il n'avait pas autre chose à faire Ayrault qu'à défendre les petites affaires des gérants !
Bon, des étincelles ! Quand j'ai fini la lettre, ils étaient toujours en train de discuter.
Sinon, ici, c'est chik ! Non, vous n'avez pas bien lu, c'est pas chic, c'est chik, comme chikungunya.
On avait la dengue, maintenant, on a le chik ! Si ce n'est pas bien soigné, si ça empire, c'est la mort assurée. Même que la préfecture, les élus, bref, tous ces gens-là sont inquiets.
C'est qu'il n'y a pas que nous pour craindre, mais aussi les dizaines de milliers de touristes qui sont là en ce moment dans les hôtels, même si M. Vion dit le contraire.
Alors, pour tes vacances de février, je pense qu'il vaut mieux pour vous aller à la neige. D'autant plus que je refais les peintures à cette époque-là et que je vais camper sous la véranda...
Bises

Vendredi 10 janvier

Jacko !

Une bien bonne, courte mais bonne ! Au Siaeag, ils devaient 11 millions d'euros à la Générale des eaux. Ce sont eux qui font tout sur les réseaux, sans eux, plus d'eau ! Et le contrat n'était pas renouvelé le 31 décembre. Sans contrat, impossible de laisser les agents intervenir sur le réseau. Pas assurés les agents !
Amélius Hernandez, le président du Siaeag, a réuni en urgence le conseil d'administration (les maires) et une augmentation de 6,4% de l'eau distribuée a été décidée. Avant de faire savoir que l'augmentation, c'est... les autres, la générale des Eaux.
Le directeur de cet organisme est vite allé à la radio pour dire que c'était pas lui, mais le Siaeag... Bref.
A propos, tu te souviens du rapport de la chambre des comptes ? Le Siaeag avec ses dépenses !.. Avec l'augmentation, ils vont pouvoir acheter encore plus de champagne en décembre prochain !
Je te bo !

PS
L'histoire de Dieudonné et Valls ! Un coup j'interdis, un coup le tribunal autorise et désavoue, un dernier (dernier ?) coup, c'est le Conseil d'Etat qui interdit et donne raison à Valls. Qui en profite pour faire de la politique politicienne en associant le maire de Brest à sa joie... Il devait être mal dans les sondages pour avoir droit à pareil coup de main !

Samedi 11 janvier

Hello Ti-Mal !

Tu a bien suivi l'affaire du décret Lurel sur la transparence des prix des produits pétroliers, comme ils disent dans le journal. En fait le décret à-quelle-sauce-va-t-on-nous-couillons-d'automobilistes-être-accommodés ?..
Lurel tape du poing sur la table : je veux mon décret, nan ! Fini la pwòfitasyon ! Les pétroliers n'auront pas le dernier mot. Ceux-ci menacent, ne veulent pas du seulement 9% de marge, des milliards chaque année ! Ils envoient les gérants de stations-services au combat, en les menaçant de leur reprendre leurs stations pour éliminer un intermédiaire, mettre tout l'argent dans leur poche nue fois que tout sera automatisé dans les stations. Tout ceci à deux mois des élections ! Bref, le ministre (les ministres !) ont vu les gérants. On va réfléchir à un calendrier de réunions pour discuter des modalités d'application dans le temps du décret...
Bref, c'est pas demain la veille que les automobilistes auront ce que leur promettaient les autorités politiques !
Ah, ils ont le bras long, les pétroliers !
Bon, je te laisse, je vais faire le plein avant que ça augmente encore !

PS
Je crois que, dans cette réunion, Toto a présenté les gérants à d'autres ministres plus gradés et qu'il est allé ailleurs, attendre dans une autre pièce la fin de la discussion. Les gérants ne voulaient plus le voir !

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens