Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 février 2014 3 05 /02 /février /2014 21:52

INDISCRÉTIONS
Jacques
Jacques Bangou et le conseil municipal de Pointe-à-Pitre ont décidé de confier à trois sociétés privées le ramassage des ordures ménagères. Depuis une semaine, les Pointois subissent plus ou moins les humeurs des employés municipaux, qui ramassent ou non selon le ton des négociations entreprises pour leur réaffectation dans d'autres services. Patience, bientôt nous devrions avoir une ville propre. Enfin !..

Victorin
Jeudi, Victorin Lurel, ministre des Outre-mers, aura à sa table Benjamin Stora. historien. Inspecteur général de l'Éducation nationale (groupe histoire géographie) au tour extérieur depuis le 13 septembre 2013, c'est un ami du régime (il est couvert d'honneurs, un vrai toutou de concours). Spécialiste des décolonisations et de l'immigration, c'est un bon interlocuteur pour un ministre des Outre-mers cultivé.

Victorin 2
Vendredi, Victorin Lurel intronisera son ami Patrick Karam (qui est aussi un ami de Nicolas Sarkozy) comme patron du Conseil représentatif des Français des Outre-mer (s). Belle prise, dirait-on, sauf que Patrick Karam a son caractère... Mais, pas d'inquiétude, son Conseil fonctionnera.

Ary et Christiane
Ary Chalus, maire de Baie-Mahault, député, est très inquiet de la situation à la centrale pénitentiaire de Fond Sarrail. Il l'a fait savoir. Christiane Taubira, garde des Sceaux, lui a répondu. Un courrier administratif, qui reconnaît qu'il y a un problème d'encombrement (taux d'occupation 170%) lié au fait que les détenus ne peuvent pas être transférés ailleurs, parce qu'il faut maintenir les liens familiaux. L'administration fait le maximum en matière d'hygiène, mais aussi d'occupations : moniteurs de sports, enseignants, bibliothèque, etc. Mais, on sait bien que l'encombrement est cause de tout...

Gugusses
Un porteur de projet installé à Miami a dit sur le web que deux institutions martiniquaises ont « volé » son projet. La belle affaire ! En Guadeloupe, on ne compte plus les projets remis aux collectivités qui se retrouvent adoptés et mandatés avec l'obligation d'accepter des co-auteurs dont les porteurs de projets n'ont jamais entendu parler... avant de constater que la somme promise a été partagée en deux !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens