Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 mars 2008 1 10 /03 /mars /2008 01:34
INDISCRETIONS

Gugusse
Venu dans le bureau de vote n°8, à Basse-Terre, pour voter pour quelqu'un alors qu'il ne vote pas dans ce bureau, un des co-listiers de Lucette Michaux-Chevry — et pas des moindres — en échange d'une procuration s'est vu remettre... deux enveloppes. Il est passé par l'isoloir et s'apprêtait à voter quand un des assesseur a remarqué quelque chose. La présidente a vu le regard de l'assesseur et demandé à l'homme qui s'apprêtait à glisser les deux enveloppes dans l'urne pourquoi il avait deux enveloppe. « Je n'ai pas compris pourquoi on m'avait donné deux enveloppes... », a-t-il avoué. Consigné au procès-verbal.

Lucette
Lucette Michaux-Chevry, candidate à Basse-Terre, a passé une partie de son après-midi d'hier au bureau des élections de la préfecture. Elle voulait qu'on lui montre l'article du code des élections qui permet à un candidat de mettre une photo sur un bulletins de vote à son nom... Pourtant, le magistrat chargé de vérifier la validité des bulletin avait validé celui-ci. A suivre.

Christine
Christine Kelly — auteur d'une récente biographie de François Fillon — va récidiver... mais cette fois-ci, ce sera une bio de William Galas, le footballeur. Sportive, Christine !

Edouard et les autres
Les minibus ont fonctionné à pleine, hier, aux alentours des bureaux de vote, charroyant des électeurs sans voiture ou trop âgés pour conduire, vers les urnes. On l'a vu à Baie-Mahault, mais aussi aux Abymes. Mais là, ce sont les 4X4 (grands formats, avec trois banquettes) dont sont équipés les soutiens d'un des candidats qui faisaient le plein à la pompe. Est-ce que cela va passer par la commission des comptes de campagne ?

Hippocrate
Le serment d'Hippocrate est prêté par les médecins en fin de formation avant de les lâcher dans la nature. Un médecin, sur une liste de Basse-Terre, avait un soutien efficace (si l'on peut dire), à l'entrée d'un bureau de vote : « Le docteur », murmurait-il à tous ceux qui passaient devant lui. La méthode Coué...

Eric
« Monsieur Lamy s’est porté volontaire pour une mission de conciliation entre l’Europe et les pays producteurs latino américains de bananes, conciliation dans laquelle on peut craindre qu’il se montre généreux en propositions alléchantes. Livrer, sans protection aucune, la banane des petites îles de la Caraïbe, de la Jamaïque ou du Cameroun à la concurrence des mastodontes de l’Equateur ou du Costa Rica, c’est assurément les condamner à plier rapidement le genou. Qu’on ne me dise pas que cet homme d’expérience qu’est Pascal Lamy ne voit pas cela. » Commentaire d'Eric de Lucy, président du Groupement des producteurs de bananes des Antilles. Il se trompe rarement...
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens