Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 mai 2008 3 28 /05 /mai /2008 01:35
INDISCRETIONS
Michelle
Michelle Alliot-Marie, ministre de l'Outre-mer, devrait être en Guadeloupe, comme l'avait annoncé Yves Jégo, son secrétaire d'Etat, le 6 juin. Ce ne sera que la énième fois (on ne compte plus) que l'on attendra Mme Alliot-Marie. Au fait, l'attend-on vraiment ? Il paraît qu'après quelques réparties cinglantes, M. Jégo s'est fait quelques inimitiés en Guadeloupe. Toto, la presse locale... Sans doute aussi Laurent Bernier, qui s'est retrouvé Gros-Jean comme devant, le secrétaire d'Etat ayant annulé la visite à Saint-François pour rester plus longtemps avec les entrepreneurs du BTP.

Marlène
Marlène Mélisse est redevenue, d'un coup de baguette magique, simple conseiller régional. Interrogée par notre confrère (voir ci-dessus), elle donne le sentiment que tout va quand même. Sauf que Marlène devra passer sous les fourches caudines pour regagner les faveurs de Victorin Lurel. Et encore, connaissant le monsieur... Etonnant qu'on ne l'ait pas encore exclue du PS ! Quoique Georges Frêche ou Michel Charasse ont fait pire et sont toujours là. Marlène, combien de militants socialistes ou sympathisants sur la Pointe ?

Jeanny
Dans le bocal où s'est tenue la réunion avec le BTP, il y a avait, outre le secrétaire d'Etat et les socioprofessionnels, Victorin Lurel, Jacques Gillot, Jeanny Marc, Gabrielle Louis-Carabin. Quand Yves Jégo a dit qu'il y avait deux militants politiques et qu'il ne voulait plus les revoir la prochaine fois, de qui parlait-il ? Victorin Lurel, sûrement. Ensuite, on hésite : Jacques Gillot ou Jeanny Marc ? Un des deux a plu au ministre, sans doute parce qu'il n'a pas manifesté beaucoup,de velléités. Lequel est-ce ?

Lucette
Lucette Michaux-Chevry a engagé une véritable guerre des nerfs à Basse-Terre avec son successeur à la Région, Victorin Lurel. Elle ne lui passe rien. Elle sait bien que cela porte... Et surtout pas les travaux engagés à Rivière des Pères. Autre sujet qu'elle s'amuse à balancer régulièrement à ses interlocuteurs : elle aurait fait ôter ses affiches électorales des murs du chef-lieu quelques jours après son élection. « Celles de Lobeau sont encore là ! », clame-t-elle, désignant ainsi à la vindicte des écolos le missi dominici de M. Lurel à Basse-Terre.
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens