Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 juin 2008 7 01 /06 /juin /2008 23:49
INDISCRETIONS
Patrick
Patrick Karam, délégué interministériel à l’égalité des chances des Français d'Outre-mer, est accusé par une feuille édité par Armada (Agir pour les réparations maintenant pour les Africains et descendants d'esclaves) de toutes les turpitudes. On l'accuse — missionné, à en croire les propos de l'auteur de ce brûlot, par le Premier ministre — de travailler « à la casse des congés bonifiés, sous couvert de la mise ne place de chèques vacances... » mais aussi « d'instrumentaliser certaines cellules syndicales consentantes afin de susciter des troubles artificiels comme lors du dernier séjour du ministre de l’Outre-mer, Yves Jégo, en Guadeloupe. » Et Armada de demander au gouvernement « 1) de destituer immédiatement Patrick Karam  2) de supprimer définitivement la Délégation à l’Outre-mer et reconnaître comme seul centre de décision le ministre de l’Outre-mer et son cabinet. » Bigre !

Jeanny et Max
Ils portent le même nom de famille. Mathiasin. Mais Jeanny s'est mariée avec un M. Marc. Max a gardé son nom... de jeune homme. Ils sont, l'une maire de Deshaies, l'autre son opposant. Quand ils sont en mairie, pour la traditionnelle réunion du conseil municipal, ça chauffe. D'autant que le déficit de la mairie de Deshaies a plongé d'une année l'autre de 200 000 euros (900 000 euros cette année) et que pour faire front, les impôts locaux vont augmenter. « Mme Marc n'a pas suivi les recommandations de la chambre des comptes ! », argue Max Mathiasin. Jeanny passe... impassible : « Nous aimons travailler dans le calme... », répond-elle.

Lucette
Lucette Michaux-Chevry reprend sa politique d'embellissement de la ville de Basse-Terre. Propre, d'ailleurs, cette commune. Et puis, les jardins, nombreux dans la cité, vont être mis en valeur. A commencer par celui du Dr Lubin, qu'on pouvait visiter ce week-end. Reste à réhabiliter la cage aux Amérindiens, sur la route de Saint-Claude, à Desmarais, de même que la roue à aubes de l'autre côté du rond-point. Peut-être ôter ces affreux chevaux cabrés sur le rond-point du boulevard maritime ?.. Si ce n'est pas trop demander. Ah, c'est une œuvre d'art !...

Emmanuel
Le préfet Emmanuel Berthier veut que soient protégés les derniers éléments art déco visibles à l'intérieur de la préfecture. Notamment les lustres monumentaux de la salle Schœlcher, des appliques sur les murs de certains escaliers, etc. Il devrait aussi s'inquiéter de ce que sont devenues d'immenses toiles d'un peintre des années 1930, aujourd'hui bien côté sur la place de Paris, et qui flanquaient les deux côtés de l'entrée de la salle Schœlcher. Il paraît qu'elles ont été déménagées, cédées au Département. mais, où sont-elles aujourd'hui ?..
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens