Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2008 6 07 /06 /juin /2008 02:54
INDISCRETIONS
Albert
Albert Elatré, président du Parti progressiste démocratique guadeloupéen (PPDG), s'est fendu d'une « lettre ouverte au secrétaire national à l'Outre-mer du parti socialiste » dans laquelle il dit ne pouvoir que déplorer «¡ que certains alliés d'une gauche à laquelle nous avons toujours apporté un soutien sans faille aient préféré sacrifier l'idéal et le travail commun pour privilégier des ambitions personnelles... » Pan à tout-va dans l'œil de Georges Brédent, Marlène Mélisse, Harry Jawad Durimel... Et il continue, félicitant Victorin Lurel d'avoir vidé Mme Mélisse de la commission permanente du conseil régional pour indiscipline caractérisée. « Courage et droiture... morale en politique.. » Que de lauriers décernés à Victorin Lurel ! Il est bien, cet Albert !

Christophe
Christophe Louis, président de la CGPME, est aussi consultant en défiscalisation. Il a été la cible privilégiée d'Yves Jégo tantôt. Le secrétaire d'Etat, qui l'avait en face de lui lors de la réunion à l'aéroport avec les socioprofessionnels qui veulent voir préservés la défiscalisation de la loi Girardin, lui a longuement détaillé ces très riches contribuables qui, pour ne pas payer d'impôts, vont voir un cabinet spécialisé dans la défiscalisation... et paient zéro impôts tandis que les contribuables Guadeloupéens sont saignés aux quatre veines. M. Louis, stoïque, n'a pas bronché. Il est tranchant, ce Jégo !

Colette
Colette Koury était maître de cérémonie lors de la réunion avec les socioprofessionnels, vendredi soir, juste avant que le secrétaire d'Etat saute dans un avion. C'était à l'aéroport, dans une salle pour vingt, qui en a contenu une cinquantaine. Pour ajouter à la tension. Plus une climatisation pas très adaptée à ce surcroît de calories. Bref, tout pour chauffer l'ambiance.

Yves
On n'a jamais vu les représentants du monde économique aussi calmes, tentant quelques attaques qui tombaient à plat. Et Yves Jégo parlait, parlait... mettant en avant son mandat de maire local (sept fois) pour dire qu'il comprend bien le problème du logement social. Tandis qu'en face, les paupières clignaient de plus en plus lourdement. Hypnose ?
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens