Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2008 4 21 /08 /août /2008 23:46
INDISCRETIONS
Victorin
Victorin Lurel a expédié un télégramme à Francis Decourrière, président de Valenciennes au sujet de David Sommeil. « Je vous serais infiniment reconnaissant, dès que cela vous sera possible, de lui transmettre toute ma sympathie et mes pensées affectueuses, qui rejoignent celles de tous ses compatriotes guadeloupéens. »

Jacques
Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre, est fier de son père, Henri, auquel il a succédé il y a quelques mois. C'est normal. Surtout quand il fait remarquer (notamment lors d'une récente réunion d'un conseil municipal) « que depuis plus de quarante ans, tous les budgets de la commune présentée par le maire ont été votés en excédent, ce qui est unique dans les annales des collectivités, en particulier celles de l'Outre-mer. » Il fallait le rappeler, avec élégance. C'est fait !

Jacques 2
Jacques Bangou avait soutenu devant le conseil municipal l'intérêt qu'il y aurait en terme de retombées économiques à faire que la dernière étape du Tour cycliste de la Guadeloupe se termine à Pointe-à-Pitre. « Il s'agit d'une décision politique que j'assume,mais qui n'a pas été facile à prendre en raison du montant de a contribution financière de la ville (32 000 euros). Un maximum de bénéfices est attendu pour la ville en compensation de ses efforts», a-t-il déclaré en juin. Le jour de l'étape, l'appel aux commerçants à ouvrir (un dimanche) est quasiment resté lettre morte. Allez vous décarcasser pour ces ingrats !

Louis
Louis Dessout, conseiller municipal de Pointe-à-Pitre,a parfois la dent dure — même si Jacques Bangou a rendu hommage à l'assiduité de cet élu — notamment quand il fait remarquer que si 20% des dépenses de la mairie sont consacrées à l'enseignement/formation, « il doivent comprendre ce qu'il votent et non pas simplement acquiescer », que la moitié a été utilisée pour résorber le déficit de la Caisse des écoles. Hum ! Pourquoi toussez-vous, Jacques ?

Marlène
Marlène mélisse, on se souvient, était vice-présidente de la Région, représentant Victorin Lurel dans certaines manifestations de caractère international. La dame a la carrure qu'il faut pour cela. Et puis, Marlène a disjoncté en soutenant à Pointe-à-Pitre une autre liste que celle soutenue par Victorin Lurel en vertu d'accords entre le PS et le PPDG. Jacques Bangou était LE candidat officiel. Appeler à voter Georges Brédent était une hérésie. Marlène a du caractère. Dusse-t-elle en pleurer de rage, elle n'allait pas se laisser faire. Exit Marlène. Aujourd'hui, Marlène Mélisse exerce ses talents très réels en faisant de l'opposition au conseil municipal de Pointe-à-Pitre. Purgatoire.
Allez, à lundi !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens