Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 octobre 2008 7 05 /10 /octobre /2008 22:30
Et s'il n'y avait plus que la Guadeloupe ?
Alain Rousset, président du conseil régional d’Aquitaine, président de l’Association des régions de France, prend position, au nom des vingt présidents de régions socialistes de France (il y en a deux de droite) sur la fusion des Départements et Régions.
Il semblerait que ce soit un vœu de Nicolas Sarkozy. Yves Jégo, secrétaire d'Etat à l'Outre-mer, est d'ailleurs suspecté d'être favorable à la disparition d'un échelon administratif qui, Outre-mer est effectivement de trop... du moins selon les observateurs avertis. Commune, canton, circonscription, département, région... Bref on ne s'en sort plus. En éliminant le département, on élimine de fait le canton. Hop, deux degrés à la trappe. On passerait ainsi, localement, à deux degrés : commune et région. Un échelon national, la circonscription, dont l'élu est député de la Nation.
« Il ne se passe plus une semaine, relève M. Rousset, sans que soient diffusées humeurs, propos ou annonces surréalistes sur la réforme des administrations locales. Tous s’y sont mis  : le Président de la République, le Premier ministre, le président du groupe UMP à l’Assemblée nationale et même l’ancien président du Conseil constitutionnel, envisageant sans concertation, la fusion des Départements et des Régions, voire une fusion de Régions, une réforme du mode  de scrutin et le report des élections régionales à 2011. Il faudrait être aveugle pour ne pas voir qu’au nom d’une meilleure lisibilité des échelons territoriaux, certes nécessaire, la majorité UMP veut tuer les Régions et surtout les majorités politiques issues du scrutin de 2004. La rancœur des défaites passées ou la peur de celles à venir ne peuvent être bonnes conseillères. A moins que certains redoutent la reconduction de ces majorités politiques par des citoyens satisfaits du travail de leurs assemblées régionales  ?  »
Si Alain Rousset, quand nous lui avions posé la question de la fusion entre Département et Région lors de son passage en Guadeloupe, avait semblé un tantinet dubitatif, il ne tarissait pas d'éloges sur les qualités des régions administratives.

« La fin du fait régional »
Il fait remarquer, en exergue à son accusation : « Alors qu’en quelques années l’échelon régional a fait la preuve de son efficacité pour conduire des politiques structurantes en matière d’aménagement du territoire, de transports ferroviaires, d’éducation, de formation, d’innovation et de développement économique, les projets du gouvernement et de l’UMP sont une fantastique régression. »
Et d'argumenter : « Etonnant programme, quand on sait que l’Europe qui gagne aujourd’hui est celle des Régions, des Länder ou des Provinces espagnoles et ce, quelle que soit leur taille. Plutôt que d’envisager une nouvelle réforme institutionnelle, l’urgence est à la clarification des compétences entre les collectivités locales et entre celles-ci et l'Etat. Elle devrait s‘accompagner d'une profonde réforme des fiscalités locale et nationale. L’urgence de la réforme de l’Etat ne peut se résumer pas à la seule suppression d’un fonctionnaire sur deux. Le retour de la croissance et de l'emploi et de l'assainissement des finances publiques passe par le renforcement des Régions. Le reste n’est que calcul politicien  et entrave au bon fonctionnement de la décentralisation ! Ne nous y trompons pas, la fusion Département /Région serait la fin du fait régional, des politiques publiques régionales et de l’aménagement du territoire. Quelle majorité politique portera la responsabilité de tuer les Régions  ? », demande-t-il.
La question devrait trouver une réponse... d'ici 2010, voire 2011 puisqu'on prête au Président de la République le souhait de repousser à cette dernière date celle des Régionales, le temps de mettre en œuvre... la disparition des Départements !
A.-J. V.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens