Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 novembre 2008 3 26 /11 /novembre /2008 16:45
INDISCRETIONS
François
C'est un site arrêté au 20 novembre que présente en ce moment le PS. Depuis, il ne s'est plus rien passé. Quand on fait une recherche sur la commission de récolement, désormais fameuse, on n'a aucune réponse. Autisme complet. Cependant que circulent sur la toile, mais ailleurs, les rapports des mandataires de Royal et d'Aubry, sur les turpitudes des camarades en province lors des votes de samedi pour élire un secrétaire général du PS qui devra, sans doute, beaucoup à la combinazione, comme diraient nos amis italiens. Car côté fraude, on s'est montré sans aucune retenue (voir le détail pour la Guadeloupe dans cette page).

Jacques
S'exprimant hier devant le Sénat, Jacques Gillot, sénateur et président du conseil général n'a pas manqué de dire son inquiétude quant à l'application d'une politique gouvernementale qui s'apparente de plus en plus à une sorte de lâchage des Dom. Sa conclusion : « Nous constatons que ce projet de loi de finances rompt manifestement avec le contrat de croissance et de stabilité qui prévalait jusqu’alors. Si nous comprenons la nécessité d’un effort de redressement des comptes de l’Etat, nous souhaiterions toutefois que ce dernier n’accroisse davantage les difficultés de nos collectivités... » Faut-il commenter ?

Jacques 2
il a voulu ne pas laisser les collectivités d'outre-mer de Saint-Martin et de Saint-Barthélemy livrées financièrement à elles-mêmes la première année. c'est tout à son honneur. Cependant, face à certaines dérives, Jacques Gillot s'est exclamé, hier, devant les sénateurs : « Je vous demande d’appliquer strictement la loi en limitant les contributions de la Guadeloupe aux budgets de Saint-Martin et Saint-Barthélemy aux seules recettes fiscales qui leur reviennent et, à la fraction des compensations versées par l’Etat à la Guadeloupe qui correspond aux compétences transférées à ces collectivités... »

Louis
Qui a dit : « Je n'ai aucun contentieux avec Ségolène, rien de personnel contre cette femme au regard clair, au physique agréable, mais sitôt qu'elle apparaît à la télévision, l'historien et militant socialiste que je suis est saisi de crainte, pour ne pas dire d'effroi. » Louis Mexandeau, ancien ministre socialiste, compagnon de route de François Mitterrand, dans une tribune publiée en 2006 dans le Figaro Magazine. Hum...
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens