Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 décembre 2008 4 11 /12 /décembre /2008 22:50
INDISCRETIONS
Ary
Etonnement d'Ary Chalus, maire de Baie-Mahault — mais aussi de Jacques Bangou, maire de Pointe-à-Pitre, et de Jean-Pierre Dupont, maire du Gosier — d'apprendre, mardi, par courrier d'Eric Jalton, maire des Abymes, que la répartition au conseil d'administration de la communauté d'agglomération qui serait proposé au vote du conseil municipal de cette commune serait de douze délégués pour les Abymes (34,4%), huit délégués pour Baie-Mahault (22,8%), huit délégués pour Le Gosier (22,8%) et sept délégués pour Pointe-à-Pitre (20,0%). Lors de la dernière réunion, il était question de parité entre communes... Baie-Mahault arguant qu'elle apporte 65% de la taxe professionnelle recueillie sur la zone, Pointe-à-Pitre que c'est la ville centrale, Le Gosier que c'est une ville riche. Le 15 décembre, c'est la grande rencontre...

Victorin
Victorin Lurel était, mardi, sur les barrages, à Rivière-des-Pères, pour sentir le vent. C'est qu'accusé par certains esprits pervers d'être à l'origine du mouvement des socioprofessionnels pour la baisse du prix de l'essence et d'entretenir le feu en sourdine, il se devait de bien veiller à être au fait du moindre changement de vent, d'où qu'il vienne... D'autant qu'il s'agit, au passage, d'engranger des supporters pour la suite des événements.

Victorin et Jacques
En mettant au pot chacun un million d'euros pour aider à résoudre rapidement le conflit de l'essence, MM. Gillot et Lurel font preuve d'un grand sens des responsabilités. Ils font la nique à Yves Jégo. En effet, le secrétaire d'Etat avait fait un premier pas en mettant en place une commission d'experts qui va se pencher sur le système de calcul du prix des carburants. Ils répliquent, même si en fait, comme il y aura compensation de l'Etat, ils ne se mouillent pas trop...

Nicolas
Nicolas Desforges se souviendra longtemps du jour de sa prise de fonction de préfet de la Région Guadeloupe. Bah, qu'importe, un préfet ça doit savoir faire face. D'autant qu'avec Bruno Gaucy, son directeur de cabinet, il a à ses côtés un homme d'expérience des choses de la Guadeloupe.

Eric
Eric Jalton s'est impliqué auprès des socioprofessionnels en demandant qu'on fasse droit à leurs demandes. En outre, il a demandé « que toute la lumière soit faite sur les marges de la SARA au cours des derniers mois afin que, si celles-ci s’avéraient injustifiées, elles soient restituées en leur intégralité aux consommateurs guadeloupéens dans leur ensemble... » Ça c'est bien dit !

Eric 2
Vendredi, à 9 heures, l'hôtel de Région, à Basse-Terre, accueillera la signature de l’achat des mûrisseries Fruidor avec le p.-d.g. de Pomona, le président de l'Union des bananiers de Guadeloupe et de Martinique, Eric de Lucy, et tous les président des groupements bananiers. Sous l'égide de Victorin Lurel, bien sûr.
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens