Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 février 2009 7 01 /02 /février /2009 13:55
VERBATIM GILLOT
« Pour notre part nous sommes prêts‭ ‬à‭ ‬négocier des aujourd’hui‭, ‬dès ce soir‭, ‬dés demain‭ »


Lu en conférence de presse samedi 31 janvier 2009 par Jacques Gillot, président du conseil général. Il s'agit d'une adresse solennelle « au peuple de la Guadeloupe » dans laquelle M. Gillot remet les pendules à l'heure, clamant son amour de la Guadeloupe et des Guadeloupéens, sa détermination à faire que les choses aillent mieux, concluant par ces mots : « Nous ne permettrons‭ ‬à‭ ‬quiconque d’opposer la légitimité‭ ‬de la rue‭ ‬à‭ ‬la légitimé‭ ‬des urnes »

Voiic l'intégralité de son discours.

« A travers cette conférence de presse je souhaite m’adresser au peuple de la Guadeloupe‭.‬
Le peuple de la Guadeloupe‭, ‬ce sont bien sûr ces milliers de guadeloupéens qui‭ ‬étaient dans les rues de Pointe‭ ‬à‭ ‬Pitre hier‭, ‬et dont je partage les revendications sur le pouvoir d’achat‭.‬

Le peuple de la Guadeloupe c’est aussi cette majorité‭ ‬qui souffre en silence de la situation actuelle d’une Guadeloupe dont l’économie est‭ ‬à‭ ‬genoux‭, ‬une Guadeloupe où‭ ‬l’on tente de raviver la haine raciale‭, ‬une Guadeloupe où‭ ‬beaucoup de travailleurs ne savent pas encore comment ils vont nourrir leur famille demain parce qu’ils ne savent pas s’ils seront payés‭.‬

Le peuple de la Guadeloupe‭, ‬mon peuple‭, ‬c’est tout simplement celui qui attend que nous trouvions tous ensemble‭, ‬collectif‭, ‬élus‭, ‬socioprofessionnels et Etat‭, ‬les solutions‭, ‬la méthode et les moyens‭ ‬qui nous permettront de mettre un terme‭ ‬à‭ ‬ce conflit et de remettre le pays au travail‭.‬

Les solutions tout d’abord
Nous l’avons dit‭, ‬la plateforme de revendications proposée‭ ‬par le collectif apporte des questions‭ ‬à‭ ‬court‭, ‬moyen et long terme‭.‬
Ces revendications font appel‭ ‬à‭ ‬des compétences qui relèvent des compétences exclusives des collectivités‭, ‬des compétences partagées avec l’Etat‭, ‬d’autres relèvent du dialogue social entre patrons et syndicats‭, ‬d’autres enfin renvoient‭ ‬à‭ ‬une‭ ‬évolution de nos institutions‭ ‬à‭ ‬laquelle je l’ai toujours dit‭, ‬et je le répète‭, ‬je suis favorable et pour laquelle je le répète‭ ‬également‭, ‬c’est au peuple qu’il appartient de décider‭.‬

Pour ce qui concerne les compétences exclusives de nos collectivités‭, ‬nous avons apporté‭ ‬des réponses que nous avons transmises au collectif par‭ ‬écrit conformément‭ ‬à‭ ‬sa demande et que nous avons présentées hier‭ ‬à‭ ‬l’opinion guadeloupéenne‭.‬

Ces réponses‭, ‬nous les avons trouvées au moyen d’un effort de redéploiement de notre budget et en opérant des choix stratégiques sur les opérations‭, ‬les investissements et les politiques publiques que nous avions inscrites au titre de 2009‭.‬

Qu’il s’agisse de la baisse de 9%‭ ‬de la taxe‭ ‬d’habitation et de 7%‭ ‬sur la taxe sur le foncier bâti‭,‬
Qu’il s’agisse de la prise en charge de 20%‭ ‬du prix payé‭ ‬par les usagers du transport interurbain‭, ‬de la mise en place d’un tarif réduit pour les personnes‭ ‬âgées‭, ‬les‭ ‬étudiants et les chômeurs‭, ‬de la mise en place d’un système de transport spécifique pour les personnes handicapées‭,‬
Qu’il s’agisse de l’effort de 9M€‭ ‬qui permettra aux 60000‭ ‬bénéficiaires de minima sociaux de bénéficier d’une prime exceptionnelle de 150€‭,‬
Qu’il s’agisse des 2000‭ ‬contrats aidés que nous proposons pour 2009‭,‬
Qu’il s’agisse de la titularisation des TOS et‭ ‬de toutes les propositions que nous avons formulé
Nous avons apporté‭ ‬des réponses concrètes‭ ‬à‭ ‬toutes les demandes du collectif‭.‬
Et nous les avons transmises en toute transparence par ce que nous n’avons rien‭ ‬à‭ ‬cacher au peuple guadeloupéen
Donc les solutions, nous les avons…
C’est vrai par contre que nous n’avons pas toujours‭ ‬été‭ ‬d’accord‭ ‬sur la méthode
Dès le départ nous avons dit qu’une réunion globale rassemblant 100‭ ‬personnes autour d’un même table pour traiter 146‭ ‬points de revendication n’aurait pas permis de faire avancer durablement les choses‭.‬
Dès le départ‭, ‬nous avons souhaité‭ ‬pouvoir négocier point par point toutes les questions qui relèvent des compétences des collectivités avant de rencontrer l’ensemble des parties‭.‬
Mais dès le départ aussi‭, ‬j’ai personnellement souhaité‭, ‬avec les Présidents Malo et Lurel que les réunions plénières se déroulent sous l’œil‭ ‬éclairé‭ ‬des médias afin que le peuple guadeloupéen soit pleinement informé‭ ‬de toutes nos discussions car‭, ‬nous non plus‭, ‬nous n’avons rien‭ ‬à‭ ‬cacher ‭!!‬
Nous n’avons pas‭ ‬été‭ ‬compris et cela a abouti aux réunions du WTC‭, ‬avec le manque d’efficacité‭ ‬que tous les guadeloupéens ont pu constater et par dessus tout avec l’insulte et le mépris infligés au peuple guadeloupéen par le départ précipité‭ ‬du préfet de la table des négociations‭.‬
Pour autant nous avons assumé‭ ‬nos responsabilités‭.‬
Nous avons répondu‭ ‬à‭ ‬la demande du collectif et nous avons transmis nos propositions par‭ ‬écrit‭.‬
Nous avons obtenu l’accord du collectif pour une première rencontre qui s’est tenue hier soir‭ ‬à‭ ‬la résidence départementale avec messieurs Gama‭, ‬Mounien‭, ‬Tacita‭, ‬Beauchamp‭, ‬Palin et Cesar Auguste‭ (‬conformément‭ ‬à‭ ‬cette feuille de présence‭), ‬et avec une délégation des deux collectivités que j’ai personnellement conduite‭.‬
Nous avons‭ ‬commencé‭ ‬à‭ ‬discuter et nous devions nous revoir aujourd’hui‭ ‬à‭ ‬16heures‭, ‬à‭ ‬huis clos‭, ‬comme convenu et c’est tout le sens de l’invitation que nous avons adressée au collectif pour travailler cet après-midi‭.‬
Et face‭ ‬à‭ ‬cette démarche‭, ‬qu’avons nous constaté‭ ‬ce matin‭, ‬le mépris‭, ‬les insultes et les accusations gratuites de vouloir jouer la montre‭, ‬pire de vouloir le pourrissement du conflit‭, ‬alors que depuis le début nous sommes les seuls‭ ‬à‭ ‬faire des propositions concrètes‭.‬
Nous ne permettrons‭ ‬à‭ ‬quiconque de douter de notre volonté‭ ‬d’aboutir ‭!!‬
Nous ne permettrons‭ ‬à‭ ‬quiconque de douter de notre amour pour la Guadeloupe ‭!!‬
Nous ne permettrons‭ ‬à‭ ‬quiconque de remettre en question notre détermination‭ ‬à‭ ‬apporter une réponse aux attentes de nos compatriotes ‭!!‬
Et nous ne permettrons‭ ‬à‭ ‬quiconque d’opposer la légitimité‭ ‬de la rue‭ ‬à‭ ‬la légitimé‭ ‬des urnes ‭!!‬

Les moyens
C’est pourquoi nous formulons un appel solennel‭ ‬à‭ ‬l’ensemble des parties pour reprendre les négociations en toute transparence sur la base de nos propositions et en présence d’un membre du gouvernement dûment mandaté‭, ‬à‭ ‬même de nous apporter des réponses immédiates

Mes chers compatriotes‭,‬
Je voudrais conclure mon introduction en vous disant que nous sommes pleinement conscients du fait que la Guadeloupe‭ ‬va mal et que les guadeloupéens veulent que les choses changent‭.‬
Nous sommes pleinement conscients du fait que la société‭ ‬guadeloupéenne est en crise ‭:‬
Crise‭ ‬économique que tous les foyers guadeloupéens subissent au quotidien
Crise des relations sociales entre patrons et syndicats
Crise politique de la confiance des guadeloupéens envers leurs‭ ‬élus

Oui Mes chers compatriotes‭, ‬le pays est en crise et je mets personnellement toute ma volonté‭ ‬et toute mon‭ ‬énergie avec le président Lurel‭, ‬le Président Malo et tous les‭ ‬élus qui nous entourent pour en sortir rapidement

Mais il y aura forcément un après‭,‬
Et lorsque la Guadeloupe se remettra au travail‭, ‬il appartiendra‭ ‬à‭ ‬chacun d’entre nous de se regarder dans les yeux‭, ‬de se donner les moyens de réapprendre‭ ‬à‭ ‬vivre ensemble‭, ‬mais aussi et surtout de se demander ‭:‬
Et moi qu’est ce que je fais pour mon pays ‭?‬
Avons nous demandé‭ ‬200€‭ ‬d’augmentation des bas salaires pour reprendre nos habitudes de surconsommation ‭?‬
Avons nous démontré‭ ‬notre attachement‭ ‬à‭ ‬notre pays pour continuer‭ ‬à‭ ‬le polluer chaque jour un peu plus ‭?‬
Avons réclamé‭ ‬la baisse du prix de l’eau sans‭ ‬nous interroger sur nos habitudes de consommation et sans réfléchir‭ ‬à‭ ‬nos gaspillages individuels et quotidiens ‭?‬
Aimons nous la Guadeloupe suffisamment pour accepter de travailler ensemble‭ ‬à‭ ‬un nouveau modèle de société ‭?‬
Il nous faudra nécessairement penser‭ ‬à‭ ‬tout cela‭, ‬mais lorsque nous aurons remis la Guadeloupe au travail‭.‬
Pour notre part nous sommes prêts‭ ‬à‭ ‬négocier des aujourd’hui‭, ‬dès ce soir‭, ‬dés demain‭.‬
Nous avons des solutions nous l’avons démontré‭, ‬elles sont concrètes‭, ‬réfléchies et chiffrées‭.‬
Nous avons la volonté‭ ‬de négocier même si nous ne sommes pas toujours d’accord sur la méthode‭.‬
A chacun de balayer devant sa porte‭, ‬et‭ ‬à‭ ‬chacun d’y mettre de la bonne volonté‭ ‬sans arrière pensée‭, ‬sans manipulation‭, ‬sans stratégie perverse
Et ensemble nous‭ ‬parviendrons‭ ‬à‭ ‬remettre la Guadeloupe debout‭, ‬et demain‭, ‬à‭ ‬avancer ensemble‭.‬
En attendant tout cela‭, ‬je tiens‭ ‬à‭ ‬réitérer mon appel au calme‭ ‬à‭ ‬l’ensemble des Guadeloupéens
Le peuple s’est manifesté‭ ‬dans les rues avec dignité
Nous avons su‭ ‬éviter les affrontements ‭!‬
Nous avons résisté‭ ‬aux tentatives de monter une Guadeloupe contre une autre
Résistons jusqu’au bout ‭! ‬Car tous ensemble nous sommes la Guadeloupe ‭!‬ »

Jacques Gillot

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens