Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 février 2009 2 03 /02 /février /2009 02:08
AU DEUXIÈME JOUR, YVES JÉGO CONSULTE
Hier, Yves Jégo a poursuivi ses consultations : élus, socioprofessionnels, maires, etc. Et remporté une première victoire en signant un premier accord avec les gérants de stations-service.

Aux deuxième jour des discussions, les rencontres avec la Région et le département auraient permis d'avancer sur 95% des points évoqués. Il semble que les socioprofessionnels aient compris leur intérêt : les avancées seraient telles que des négociations salariales pourraient être ouvertes rapidement. Une réponse sur les 200 euros demandés par Liyannaj pourrait aussi être apportée rapidement.
L'intéressement dans les entreprises de plus de 20 salariés est à l'ordre du jour. De plus, le ministre pourrait provoquer la mise à disposition en septembre 2009 de 40 000 billets d'avion Pointe-à-Pitre/Paris, aller-retour pour les foyers les plus modestes... pour 340 euros.
Victorin Lurel et Jacques Gillot ont rencontré le ministre. Ils ont réfléchi à comment travailler sur une charte pour répercuter les baisses des taux d'octroi de mer et de la TVA sur les marges.
« Il faut que les socioprofessionnels avec lesquels nous sommes en contact acceptent que ce qu'ils gagnent en exonération de charges patronales soit reversé sous forme de cotisation sociale employé pour permettre une augmentation des salaires réels de ceux-ci », affirmait-on dans l'entourage du président de Région, hier.
Autres dossiers présentés par le président de Région : la revalorisation des revenus des planteurs de cannes et le maintien des dispositifs de la continuité territoriale. Et puis, sans doute discussion sur comment renouer un dialogue constructif avec le Collectif Liyannaj. Le ministre profitait de la rencontre pour annoncer : « Le revenu de solidarité active (RSA) sera applicable, en Guadeloupe, dès 2009, avec un an d'anticipation. Il devrait concerner 61 000 bénéficiaires ».
Le ministre a aussi reçu les socioprofessionnels. « Il faut aller au fond de tous les sujets. Il faut que chacun ressorte gagnant de ce conflit. Il faut que le Medef ouvre des négociations salariales sinon il n'y a pas de solutions possibles. Regardez les prix dans les supermarchés, qui ont augmenté de façon considérable sans qu'on puisse l'expliquer », a-t-il dit, la veille dans le quotidien France-Antilles.
Yves Jégo l'a dit et répété hier aux patrons :  « Je veux des engagements. Je veux que le patronat envisage des relèvements des bas salaires. »
« Je ne céderai sur rien. Le commerce, la distribution, doivent redonner du pouvoir d'achat aux Guadeloupéens », a-t-il dit au soir de son arrivée.
Pour ce qui est de l'essence, le ministre a rassuré : « On a quelques signes d'apaisement. J'ai négocié avec le syndicat des gérants. Nous avons signé un accord pour limiter pendant trois ans le nombre de stations. D'ici mercredi, je pense que la totalité des stations sera ouverte », a dit M. Jégo à France Info, hier en milieu de journée.
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens