Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2009 4 19 /02 /février /2009 13:53
Outre-mer : le gouvernement veut baisser le prix du téléphone et d'internet

Le gouvernement a annoncé jeudi avoir engagé des actions pour faire baisser le prix de la téléphonie et d'internet en outre-mer, en lien avec l'autorité de régulation des télécoms (Arcep).

Concernant la téléphonie, l'Arcep imposera d'ici à l'été « une baisse des tarifs dits de terminaison d'appel mobile », que les opérateurs se facturent entre eux pour acheminer les communications, ont indiqué les secrétaires d'Etat à l'Outre-mer Yves Jégo et à la Consommation Luc Chatel dans un communiqué.
« Pour le consommateur, cette décision fera baisser le prix des appels depuis les réseaux fixes vers les réseaux mobiles. Elle permettra aussi le développement plus rapide des offres illimitées », ont-ils expliqué.
« L'Arcep envisage aussi de mettre en place une régulation des terminaisons d'appel SMS outre-mer qui permettrait le développement rapide d'offres de SMS illimités », ont-ils précisé.
M. Jego proposera par ailleurs « la généralisation rapide (...) d'une tarification à la seconde pour les offres prépayées, mesure déjà en application en métropole ».
En matière d'internet haut débit, l'Arcep va « identifier les moyens de développer plus rapidement les offres et d'améliorer leur qualité ». Cela concernera aussi les offres de gros proposées par France Télécom aux opérateurs tiers, car leur qualité est « insuffisante actuellement ».

Un rapport commandé

Alors que le prix des offres triple play (internet, téléphonie, télévision) s'élève à environ 30 euros par mois en métropole, pour un débit d'environ 20 mégabits, il s'établit en Guadeloupe à 44,90 euros pour un mégabit seulement et à 49,90 euros pour deux mégabits.
En Martinique, il faut acquitter entre 46 et 50 euros pour un débit d'un mégabit, et entre 60 et 65 euros pour deux mégabits, pour un seul accès à internet (sans téléphone ni télévision).
Pour la téléphonie fixe, une offre incluant des appels illimités entre la métropole et l'outre-mer est vendue 20 euros plus cher par mois dans les territoires d'outre-mer qu'en métropole.
MM. Chatel et Jégo ont précisé avoir demandé à l'Arcep d'établir, d'ici à la fin de l'été, un rapport sur les services télécoms en outre-mer.
L'outre-mer présente un taux de pénétration pour la téléphonie mobile supérieur à la métropole (99% contre 90% en décembre 2008), mais les offres internet « n'ont pas encore atteint le même niveau de développement », ont-ils rappelé.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens