Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 février 2009 5 20 /02 /février /2009 20:21
Bon à savoir, lu sur le net

Sujet : Ce bon petit facteur....

Ce bon petit facteur .:  Pourquoi, en effet, si peu de vagues autour de ce personnage...: Appréciez!!!!
Olivier Besancenot, l'ancien de la ligue communiste révolutionnaire ... Il faut le savoir ....dommage que les médias soient si discrets......
- Comment Olivier. Besancenot a-t-il progressé aussi vite dans la
hiérarchie de la LCR, jusqu'à en devenir le porte-parole et candidat à la Présidentielle :

 Olivier Besancenot a eu pour compagne la propre fille d'Alain Krivine, fondateur de la Ligue

Communiste Révolutionnaire et encore le réel "patron" de ce parti... Il a rompu il y a 3 ans mais est resté proche du  beau-papa...

Olivier Besancenot est devenu en quelques années le porte-parole de ce parti grâce à l'action efficace du beau-père...

Chez les  trotskystes, on pratique la solidarité, mais d'abord envers la famille.


- Où Besancenot travaille-t-il réellement ?


A cette question, le candidat Besancenot parle de salaire de moins de 1200 euros à la Poste... Bienheureux les croyants...

La réalité est un peu différente, Besancenot n'étant à la Poste de Neuilly-sur-Seine que pour les photographes, c'est à dire,quasiment jamais.  il est surtout rémunéré par le parti. A titre d'exemple, il a touché très régulièrement une indemnité d'assistant parlementaire européen lorsque Alain Krivine était Député européen, dont le montant était très largement supérieur aux 5000 euros mensuels.


- Quel est son patrimoine ?


A cette question, Olivier Besancenot parle avec modestie d'un petit studio  dans le 18ème, arrondissement populaire.

Le journaliste avisé ira voir sur  place... un appartement en réalité de bonne taille et dans le quartier du Sacré Coeur
en plein Montmartre, le quartier le plus cher du 18ème, un des quartiers les plus recherchés des Bobos (Bourgeois bohèmes)parisiens. Bien évidemment, il en est propriétaire... Un salaire à vie de Postier n'y suffirait pas...


- Comment expliquer ce black-out sur Besancenot ?


Olivier Besancenot a épousé Stéphanie Chevrier, une des principales éditrices de Paris, appartenant à la direction de Flammarion.

Pour Besancenot, elle a plusieurs avantages : c'est l'un des plus hauts salaires de l'édition mais c'est surtout une habituée des médias. Ancienne compagne du chanteur Yves Simon, elle a construit sa carrière sur les relations presse...

Dirigeant une armée d'attachées de presse, elle a certains moyens de pression et de rétribution, elle n'est pas éloignée

non plus du Syndicat du Livre, lequel comme chacun sait est DIRIGE par la CGT encouragée par le PC .

Ce qui incite sans doute les journalistes à plus de modération dans les attaques...


Tous ces faits sont strictement exacts, je vous incite à en parler autour de vous...

Puisque la presse Française a froid aux genoux ...

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Maron 21/02/2009 03:32

Oh!!! L'article malveillant! La calomnie que voila! L'opinion dirigeable fièrement dirigé par vous!
Je ne vois pas en quoi le fait que Besancenot se soit rapprocher du leader du parti qui soutenait ses conviction est étrange! Les grands esprit se rencontre! Forcement vue comme ça c'est différent... n'est ce pas?

Sont épouse c'est facile... on en voit moins de dit sur Domota et pourtant... il y aurait de quoi! (A bons entendeur...)

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens