Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 février 2009 1 23 /02 /février /2009 14:51
L'UNSA POLICE LÈVE LE LIÈVRE


L'UNSA Police nous fait parvenir ce document que nous publions avec plaisir.


La Guadeloupe nous le savons,
est victime d'une immigration irrégulière
sans cesse grandissante…
Face a ce phénomène, les fonctionnaires de la Police Aux Frontières, singulièrement, celles et ceux des
Unités Judiciaires, se battent sans compter pour essayer d’endiguer ce triste constat.
Leur action contre l'immigration clandestine, est sans exclusive, parce qu’ils sont des professionnels
respectueux des lois de la République.
Pour mener a bien cette mission ils ont - et nous le comprenons - besoin du soutien sans faille de la
hiérarchie.
Mais hélas, trois fois hélas, que constatons-nous ?
- Que la Direction Départementale de la Police Aux frontières a changé la règle du jeu, en faisant de ses
unités (BMR), une force de chasse principalement axée sur une catégorie de clandestins sans lobby.
A maintes reprises, les fonctionnaires ont eu à interpeller des Syro-libanais en situation irrégulière depuis
plus de cinq ans et ils remarquent :
- Qu'après la visite des membres du lobby syro-libanais, notre hiérarchie a oublié la mission essentielle qui
consiste à lutter contre l'immigration clandestine. Elle devient l’avocat de ces clandestins « privilégiés » qui
sont relâchés sans qu'aucune mesure de rétention ne soit prise à leur encontre.
Alors que les ressortissants de la République d’Haïti avait été très durement touché par une succession de
cyclones l’année dernière. Pourquoi cette même hiérarchie oblige la BMR à appliquer sans pitié les mesures
de reconduite à la frontière à l'égard des haïtiens? 
Il est vrai qu'ils n'ont pas de grand magasins rue Frébault à Pointe à Pitre.
Les fonctionnaires de Police sont outrés par une telle attitude.
Notre Organisation dit « NON » à cette forme de discrimination et s’interroge sur cet état de fait.
L’UNSA-Police le Syndicat Unique espère que certaines personnes issues de la hiérarchie de la PAF en
Guadeloupe ne sont pas atteints par le Virus de la Préfecture de Guyane.
Nous ne voulons pas croire au retour des vieux démons des heures sombres de notre histoire en se refaisant
les artisans du principe honni par tous
« Des Unités de Police composées majoritairement de Nègres
pour interpeller d’autres Nègres. »
« Celui qui accepte le mal sans lutter, coopère avec lui», et c’est en ce sens que l'UNSA-Police le
Syndicat Unique dénonce très fortement cette attitude honteuse de la DDPAF, qui axe les interpellations
essentiellement sur une catégorie ethnique en l’occurrence les Haïtiens. Il interpellera la LICRA et la
DCPAF afin que toute la lumière soit faite sur cette affaire, qui déshonore la REPUBLIQUE.
« Une injustice commise quelque part est une menace
pour la justice dans le monde entier. »
(Martin Luther King)
NON A LA SEGREGATION
Février 2009    

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens