Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 15:15
Lettre ouverte au LKP

Bonjour je suis d’origine multi-éthnique .
Avec des camarades nous nous sommes battus physiquement et moralement depuis mai 68  pour le droit des peuples a disposer d’eux même  et contre le racisme et la xénophobie
Nous avons débuté une grève de la faim pour soutenir José Bové quand a l’époque il était en prison et seul en France a s’opposer frontalement aux  multinationales et a l’ultralibéralisme.
Nous avons secourus et protégés des clandestins africains en métropole et haitiens en guadeloupe .
A la demande de guadeloupéens nous avons acquis une petit morceau de terrain arborés qui devaient être détruits par des spéculateurs ou nous avons construit un modèle de  maison entièrement bioclimatique et planté des arbres fruitiers pour les générations futur .
Cela ne m’a pas gêné d’acheter ce terrain puisque dans mon village en métropole ce sont trois familles guadeloupéennes qui ont acheté sans problème les deux hectares que mes voisins ont mis en vente .
Donc je n’ai fait que donner de l’argent a la Guadeloupe , argent que je gagnes en métropole honnêtement et sans exploiter personne car je suis artisant .
Je suis l’opposé d’un profiteur , je ne suis même pas un investisseur mais simplement un généreux donateur comme nombre de petits retraités métros ou guadeloupéens d’origine venant ou revenant de métropole en y apportant leur capital financier et d’expèrience et ne venant emprunter que le soleil .Manque de chance dans ce climat tendu je suis blanc de peau ce qui, je le reconnais, peut être  un privilège dans le reste du monde et dans certains milieu d’affaires guadeloupéens . Mais ceci est devenu un handicap quand de jeunes gens m’ont criés « mort aux blancs ». 
Et pourtant J’adhère complètement a la plateforme du LKP. Que ce soit sur une forme de discrimination positive avec une politique de quotas guadeloupéens dans la direction des entreprises ou un arrêt des monopoles pour s’ouvrir sur la caraibe .
Mais je dis « Attention aux dérives populistes et démagogiques ! »
Comme ces propos tenus par le camarade Elie Domota qui a déclaré que rien n’avait  changer depuis l’esclavage  .  Cette phrase  est une insulte envers vos ancêtres qui  sont mort  pour votre liberté, qui ne connaissaient ni syndicats, ni RMI, ni chomage ni sécurité sociale ni passeport ni droit de vote ni congés payés ni  le plus gros taux de jour fériés au monde.
De plus ce genre de propos a poussé des jeunes a se révolter violemment contre tout ce qui se trouvait sur leur chemin .
Quand Elie Domota dit que les premiers racistes étaient et sont encore certains blancs c’est vrai ! Mais que pense la majorité des guadeloupéens des haitiens ?
En revanche  quand le camarade Domota  dit que  la Guadeloupe est dépossédée de sa culture c’est faux car   90 % des productions théatrales, musicales, littéraires ou cinématographique en guadeloupe sont de culture créole et  une sur trois nous parle de l’esclavage . De plus la langue créole est la plus parlée de toute les langues de l’empire français. 
Et enfin cette dernière déclaration : « Il veulent casser du nègre » .Sans expliquer aux jeunes que les CRS guadeloupéens sont nombreux mais mutés en métropole pour réprimer d’autres camarades syndicalistes (ils m’ont d’ailleurs tirés par les cheveux et tabassés dans une manifestation pacifiste pour le droit au logement).
Mise bout a bout dans le cerveau d’un jeune sous éduqué cela nous donne : « Rien a changer depuis l’esclavage ils nous interdisent notre culture, ils (les blancs ?) veulent casser du nègre ! il y aura des morts ! battez vous ! nous sommes prêt a la guerre civil !!

Quel est le but de ces propos  démagogiques ?
Est-ce de manipuler les foules dans un intérêt partisan ? .
Les blancs innocents et généreux envers la Guadeloupe en seront les premières victimes car les blancs profiteurs seront déjà partis avec leur bénéfices et les guadeloupéens noirs démocrates et humanistes en seront les secondes victimes puis les guadeloupéens plus clairs comme les indiens, puis les guadeloupéens haÏtiens , car  le nationalisme et la xénophobie c’est la guerre civil donc l’ultime refuge de voyous sans scrupule qui verront des traîtres partout et les leaders d’aujourd’hui en seront  les ultimes victimes .
De nombreux guadeloupéens ont peur que cette poussée xénophobe ne rejaillisse sur leur famille vivant en métropole et attendent des réponses précises du LKP.
Est-ce que Elie Domota  est  un bon porte parole qui sait mesurer ses propos ?
N’a-t-il dit cela que pour faire peur au patronat ?
(Comme les américains on soutenu les talibans pour faire peur aux russe et le mossad a soutenu le hamas pour faire peur a l’olp).
Dans ce cas et si cela marche je lui dirais bravo camarade mais n’allume t il pas un feu dont il sera un jour peut être la victime ?
 
 A moins qu’il ne s’oriente volontairement,( en faisant croire que la France est un mur empêchant la guadeloupe de se développer), vers une dictature du prolétariat, dirigée par des cadres administratifs comme lui qui ne seront pas des prolétaires  ?
 Veut il faire un système a la Chavez mais avec la banane et la canne a la place du pétrole ?,
 Ou simplement fait il sans le savoir le lit de dictateurs nationalistes en embuscades comme a la grande Comore qui a sombrée dans la misère et de despotisme ?
.Faites grève dans la non violence en respectant les libertés individuelles.
Faites des marchés locaux sans passer par la grande distribution.
Faites revenir vos ingénieurs de métropole !
Organisez vous avant de casser vos infrastructures. Osez vous asseoir sur la route plutôt que de détruire vos arbres et de polluer la planète en brûlant des pneus ou des voitures !
 Ne bloquez que les grosses entreprises de profiteurs et non les touristes familiaux.
 Contrôlez les débordements violents comme vous avez su le faire au début du mouvement .
Pensez plus a Ghandi qu’au Ché (Qui a assisté sans bronché a l’éxécution de 800 personnes a La Havane)
 A Barak Obama qu’a Duvallier
 A Mandella qu’a Amindada..
Boycottez les profiteurs abusifs et les entreprises qui n’embauchent pas de cadres de couleur mais ne vous affamez pas mutuellement.
 Le guadeloupéen est comme tout les hommes de cette planète il veut être chez soi et il l’est tant qu’il élit ses dirigeants (ce qui n’est pas le cas pour le LKP, la Guadeloupe est aux Guadeloupéens et non au LKP) .
 Mais chacun veut vivre aussi en  sécurité sociale et physique et c’est normal il a du bon et du mauvais et c’est a lui de faire le bon choix et ainsi de comprendre le monde loin de toute peur et de toute haine pour ne pas le subir.
 Amitié de la part d’un ardent défenseur de l’environnement et de la justice sociale sur cette planète mais qui blanc de peau malgré une grand-mère africaine et voyant ce matin des jeunes galvanisés par votre leader  sortir d’innocents touristes blancs de leur voiture et  la bruler s’est senti comme un médecin juif en Allemagne en trente six ou un africain devant un défiler du front nationnal . Amitié aux hommes debout mais de bonne volonté au sein du LKP.

Lilian JOLICOEUR un blanc aux yeux bleux ni raciste ni profiteur ni coupable
 

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Surfer 25/02/2009 21:39

Bien vu, bien dit, mais malheureusement pas très bien écrit.

Bien sûr il y a eu Mai 1968...
Bien sûr la génération suivante a été perdue pour l'orthographe...

C'est précisément cette génération là qui constitue le gros du corps enseignant d'aujourd'hui. D'où une faillite générale au niveau du français !

Mais je peux vous aider, et gratuitement encore !

Voyez l'article "Ortograf, quand tu nous tiens !" sur mon Blog :
http://surfer.over-blog.fr/categorie-10783401.html

Cordialement,

Didier LEVY

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens