Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 février 2009 3 25 /02 /février /2009 15:46
LA GUADELOUPE, C'EST FRANçAIS ?

Une amie journaliste de l'Associated Press, me demande si en Guadeloupe,
les gens ont un passeport français. Je lui réponds que oui. Mais que parfois,
on peut se demander si chez nous c'est la France.
Bien sûr, elle rebondit que cette remarque et me demande... la suite, je vous la livre.


Chère Danica,

tu me demandes qu'est-ce qui fait qu'on peut se demander si la Guadeloupe c'est français ?

- Le manque de réactivité de l'Etat chaque fois qu'il y a un problème grave, tout d'abord.

Un exemple ? Quand il y a eu la tempête, un dimanche dans les Landes, en France, il y a quelques mois, dès le lundi suivant, il y avait une procédure d'indemnisation lancée par le gouvernement.
En Guadeloupe, il y a eu une tempête, Omar, il y a huit mois, qui a détruit des infrastructures et des maisons en Côte-sous-le-Vent, entre Deshaies et Basse-Terre. La procédure d'indemnisation a été ouverte il y a une semaine...

- Il y a aussi le fait que l'Etat - et les élus - laissent perdurer des situations d'injustice sans intervenir.

Un exemple ? Il y a des gens intouchables parce qu'ils sont puissants économiquement.
Certaines familles (de Blancs, de Noirs, d'Indiens, pour cela, il n'y a pas de question de race) sont au-dessus des lois et manifestent nettement un certain despotisme. Ils n'ont que du mépris pour la population, profitent de toutes les occasions pour s'enrichir un peu plus. Ainsi, des chefs d'entreprises de la construction (BTP) s'approprient, avec la complicité d'élus (maires, etc.), des morceaux de terrains qu'ils lotissent. Tout le monde le sait, personne ne bouge.

Sais-tu, Danica, que quand un préfet ou un directeur d'administration arrive en Guadeloupe, il est l'invité de ces familles là. Il n'a ensuite pas intérêt à bouger sinon il a des ennuis. Alors, les préfets, les directeurs d'administrations laissent faire.
Pour être honnête, les préfets ont tendance, depuis quelques années, à ne plus jouer ainsi le jeu. C'est comme ça qu'on a vu des procédures judiciaires lancées contre ces familles mais généralement, celles-ci font jouer leurs relations à Paris et les dossiers se couvrent de poussière...
Voici un petit portrait de la société locale.
Si tu es bien sage, je te donnerai d'autre infos plus tard.

Je t'embrasse

André-Jean

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens