Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 février 2009 4 26 /02 /février /2009 23:53
INDISCRETIONS
Elie
Lisez Le canard Enchaîné de cette semaine. Plusieurs entrefilets sont consacrés à Elie Domota, porte-parole du Liyannaj kont pwòfitasyon. L’un d’eux affirme que Maman Domota est une militante UMP, une bonne amie de Lucette Michaux-Chevry…
Lucette
Pas là, hier, Lucette Michaux-Chevry, à la réunion organisée par François Fillon, Premier ministre, dans le cadre des amendements à présenter pour un supplément financier de 150 millions d’euros au projet de Lodeom. Sans doute faut-il y voir là l’effet d’un excellent article du Figaro, paru la semaine dernière, qui pose la question du comportement erratique de la sénatrice UMP dans le conflit en cours. Lucette, depuis, ne serait plus en odeur de sainteté dans les coulisses du pouvoir.
Eric
Eric Jalton, député de la première circonscription et maire des Abymes, a refusé de se rendre à la réunion de travail du Premier ministre. Il a évité, cette fois-ci, d’y expédier Jacques Cornano, son suppléant, qui avait fait la fois précédente un effet bœuf à l’Elysée. « Compte tenu que vous refusez ainsi que le Président de la République et le ministre de l’Intérieur de vous rendre en Guadeloupe, je ne pourrais, dit-il dans un courrier à François Fillon, répondre favorablement à votre invitation. » La belle affaire.
Félix
Quand Félix Proto, alors président du conseil régional, souhaitait que l’Etat rétrocède à la Guadeloupe une partie des gains des jeux de hasard de la Française des jeux, on lui a ri au nez. La classe politique locale n’a pas retenu l'idée. Hier, Victorin Lurel a repris celle-ci et dit au Premier ministre — c'est ce que résume un de ses conseillers les plus influents — qu'il a « la tuyauterie qu’il peut mettre pour aller avec ». L’idée est bonne !
Yves
Yves Jégo, lors de son séjour en Guadeloupe, avait des nuits torrides, notamment, si l’on en croit le Canard Enchaîné, avec Elie Domota, qu’il rencontrait sous le clair de lune pour des entretiens très privés. C’est comme cela que, profitant que son charme a opéré, Elie a refilé à Yves l’idée qu’il fallait faire quelque-chose pour les Guadeloupéens. Et M. Jégo, séduit, a cédé. Avant d’être rappelé à l’ordre par les cris d’orfraie de François Fillon. On dirait un roman à l’eau de rose. Un mauvais roman…
Gugusses
Comme nous l’avons écrit tantôt, il semblerait que l’annonce par Nicolas Sarkozy aux parlementaires réunis à l’Elysée le 19 février, qu’il était prêt si on l’emmerdait encore à aller jusqu’à proposer aux départements d’outre-mer et singulièrement à la Guadeloupe l’autonomie a failli déclencher quelques crises cardiaques. Fini de jouer !
Elie et Jean-Marie
Même électrochoc chez Elie Domota, de l’UGTG, Jean-Marie Nomertin, de la CGTG, et les autres (sauf Félix Flémin, imperturbable). Et grandes déclarations pour dire qu’ils n’étaient mobilisés « que pour les 200 euros ». Trop tard pour revenir en arrière : Nicolas Sarkozy a un autre discours que celui lu au soir du 19 février, présentant le pacte pour l’outre-mer. On y lit notamment quelques phrases sur l’autonomie, sur un référendum d’autodétermination, ce qui est un cran au-dessus. Bref, à force de titiller Sarko !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens