Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 mars 2009 2 03 /03 /mars /2009 13:15
Fillon prévoit "des dégâts considérables"

Le premier ministre François Fillon a appelé mardi à une fin rapide du conflit en Guadeloupe, qui risque de subir "des dégâts considérables", appelant le LKP à respecter l'Etat de droit et le Medef à accepter l'accord sur une hausse de 200 euros des bas salaires.
"Il ne faut pas que ça dure longtemps parce que l'économie de la Guadeloupe est au bord du gouffre. Il va y avoir de toute façon des dégâts considérables liés à la longueur de ce conflit", a déclaré M. Fillon sur Europe 1 depuis le marché de Rungis.
"J'espère que l'accord sera respecté par tout le monde", a-t-il ajouté.
"Je dis notamment au LKP que l'ordre public doit être restauré, le travail doit reprendre", a-t-il ajouté à l'intention du collectif guadeloupéen qui mène la grève générale depuis le 20 janvier.

"Ca n'est pas comme ça que fonctionne la République."


"Il n'est pas question en particulier que le LKP aille, comme il l'a indiqué, dans chaque entreprise pour forcer les dirigeants à accepter des augmentations de salaire", a-t-il dit.
"Ca n'est pas comme ça que fonctionne la République. On est dans un Etat de droit et j'ai donné des instructions à Mme Alliot-Marie", la ministre de l'Intérieur, pour que celui-ci "soit respecté".
Il y a "un accord aujourd'hui" qui est "acceptable par tout le monde: il faut que le Medef accepte les augmentations qui ont été décidées et les procédures mises en place par le ministère du Travail y pourvoiront", a-t-il aussi demandé.
L'accord prévoyant notamment une hausse de 200 euros des bas salaires a été signé vendredi dernier par le LKP et une minorité des organisations patronales, le Medef refusant de le parapher.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens