Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 16:06
Martinique : 3 enquêtes sur des appels à la violence contre les békés

Trois enquêtes distinctes ont été diligentées sur des appels à la violence contre les békés -descendants de colons blancs- qui circulent par SMS ou sur internet, a-t-on appris mardi auprès du parquet de Fort-de-France.
Ces phénomènes sont "inquiétants", a estimé Claude Bellenger, procureur de la République de Fort-de-France.
La Martinique est entrée mardi dans son 27e jour de grève générale dans le cadre d'un mouvement contre la vie chère, où les békés sont souvent pointés du doigt comme étant des "profiteurs".
Une première enquête porte sur "un appel au viol de filles de békés" qui circule par SMS et qui est relayé sur Facebook par un groupe. L'association qui l'a créé est AKIB ("association koké ich bétchè", koké voulant dire "viol" dans ce contexte et "bétchè" béké en créole), a indiqué M. Bellenger.
Roger de Jaham, président béké de l'association "Tous créoles" qui regroupe des Martiniquais blancs, noirs, métisses ou encore indiens, a dénoncé "une incitation à la haine raciale à travers un programme de violences sexuelles" et entend porter plainte contre AKIB mais aussi contre Facebook, "dont le gestionnaire aurait dû s'assurer du contenu illicite d'une telle information et refuser de l'héberger".
La seconde enquête porte sur un SMS qui circule sur "des centaines de portables" et qui appelle "la jeune délinquance martiniquaise" à la "séquestration et au braquage des békés" ainsi qu'à l'incendie des locaux de la police voire même à leur tirer dessus "en cas extrême", a ajouté M. Bellenger.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

SANDRINE 05/03/2009 17:40

heuuuuuuuuuuu dépi kitan koké = viol?
koké c'est faire l'amour en creol donc ou avez vous eu cette definition franchement

André-Jean Vidal 09/03/2009 00:53


Sandrine,

lè ou ka di " Koké ich bétché ", sé pa kon mò dou, d'apré mwen.
Sa byen samblé sa nou kriyé on "viol"...
En français... de France : Koké = Baiser, ok. Mais, on peut penser que les initiateurs de ce programme politique " Koké ich bétché " ne vont pas conter fleurette aux jeunes filles...


janvincen 04/03/2009 22:00

ola y ka soti tala, lépine vou ossy ou biswin on spyco-spycanalyst, aléw èvé yo, zot sé meme bitin la, en ké vin vouéw adan lopital la, bisou chéri doudou.

André-Jean Vidal 09/03/2009 00:56


Votre humour est réellement décapant. J'en redemande, du créole de cuisine comme celui-ci !


de Lépine 04/03/2009 21:39

Que dire du chien battu qui fini par mordre son maitre. Peut-on lui donner tord? Puisque, les békés actuels, traitent les antillais (ceux qui ont assez souffert pour en être, je parle des noirs et metis)comme des chiens, aprés que leurs ancétres aient fait pire. Un proverbe antillais dit " chien pas ka fé chat" et dans leur cas, pour en avoir cotoyé quelque un de prés , c'est la réalité. Le pire, et c'est malheureux pour eux, c'est qu'ils sont tellement enfermé dans leurs pratiques esclavagistes ancestrales qu'ils ne s'en rendent même pas compte, et que ça leurs semble naturel. On devrait leur envoyer une floppée de psychiatre, car a mon avis, vu l'époque que l'on vie, ou ils comprennent leur mal ou ce sont simplement de sacrés salopards. Mais il descendent aprés tout pour beaucoup de repris de justice ou d'aventurier, bien qu'ils se soient pour la plupart acheté un "de" pour seule et unique lettre de noblesse.

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens