Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 mars 2009 3 04 /03 /mars /2009 21:08
POUR EN RIRE

Chtristian nous fait tenir ce document hilarant !

Kokofyolo Contest
Tapez 1,2,3,4,5,6 pour votre candidat. 1er prix : on bouké a soup !!!

 1-Nom : VION
Prénom : Nicolas
Signe zodiacal : assuranstourix
Procès-verbal : Dans l’hôtellerie, on n’a pas de clients mais on a des idées. Exemple, Nicolas Vion, dirigeant du groupement des hôteliers, sur fonds de carte postale : « le principal frein à la venue des touristes, c’est l’image de la Guadeloupe, principalement celle donné par les grèves. » Il aurait pu ajouter : les cyclones, les inondations et les séismes. On partage la peine marketing des vendeurs du « produit Guadeloupe » (horrible expression  qui chosifie qui le touriste qui l’autochtone !), on leur propose alors, d’échanger les grèves d’ici, pour les crimes de la Jamaïque, l’insécurité de Saint-Domingue ou la violence des hordes d’exclus descendues des favelas contre les touristes de Copacabana. Ces menus problèmes d’image n’ont jamais empêché ces pays d’avoir un secteur touristique prospère. A moins que ce vol de vion-vion ne signifie le souhait caché  de voir nos collégiens, nos lycéens et nos étudiants être obligés de se soumettre à une  épreuve obligatoire d’ « accueil touristique » dispensée sur les trottoirs photogéniques du Carénage. Dans l’hôtellerie, on  n’a pas de clients, mais on a des idées…de racolage…si possibles défiscalisables.

2- Nom : Adélaïde
Prénom : Amédée
Signe zodiacal : pompier ascendant pyromane
Procès-verbal :   C’est l’histoire d’un Has been  toujours sur le retour qui se prend au sérieux, façon  Mister Bean : on dira Mister  Has Bean ! Le preux chevalier braillard s’en va par  monts et canaux  défendre la « paix sociale » à travers un comité qui a rassemblé une cinquantaine de personnes, au pied  de la tour Sécid. Mister Has Bean,  tout en dénonçant le « caractère politique » de la grève du port s’empressa de faire l’éloge de la départementalisation à travers  l’assainissement des quartiers pointois : France, mère des buses et Saint Gabriel des golomin, priez pour nous ! Pourtant, il n’avait pas de mots assez durs pour combattre l’aménagement de la ville durant toutes les années où il a tenté en vain de renverser la majorité municipale. On se souvient aussi  l’avoir vu, casque de chantier assorti à la cravate, en tête des manifestations des patrons du BTP bloquant le pays pendant plusieurs jours : y aurait-il de bons et de mauvais blocages ? C’est encore le même qui avait demandé aux consommateurs de déverser leurs électroménagers en panne  devant les locaux de l’EDF, suite à un mouvement de grève du personnel. Il demeure un agité convaincu malgré les nombreuses claques électorales. La seule chose qu’il a réussi à montrer en voulant péter plus haut que son Q.I., c’est la preuve d’une ethno-classe dirigeante (heureusement que le service de sécurité était là pour donner une petite couleur à la manif) : ce genre de démonstration faisant écho à certains discours racialistes syndicaux n’est pas de nature à apporter ni paix raciale ni paix sociale. Le slogan  de Mister Has Bean : le tout-à-l’égout, stade suprême de la départementalisation !

3-Nom : Koury
Prénom : Colette
Signe zodiacal : Sagittaire agité
Procès-verbal : la grande prêtresse de la CCI de Pointe-à-Pitre,  lors d’une messe sur Canal 10 (la télé où on peut tout dire, surtout n’importe quoi !),  a eu une révélation cathodique (on n’a pas eu doit aux transes païennes avec remontée de robe jusqu’au cou !) : « le port et l’aéroport sont des lieux saints ». On comprend dès lors les crispations israélo-palestiniennes autour du récent conflit des dockers : il s’agit non point de social, ni d’économie mais de religion. Après l’image agricole du port (« c’est notre jardin !),  Jésus-Marie-Koury pourra s’écrier : « laissez venir à moi les petits containers ! ». Chaque camp se voulant unique gardien du temple …de la consommation, on n’est sorti du caddie: port et aéroport seraient les deux  yeux d’une version tropicalisée du Veau d’Or : le Porc d’or ! Les brigades des martyrs d’Al –Syndicat sont prêts à répondre par des grèves suicides aux provocations du gouvernement d’Ariel koury. Prière-vaudou :  Quel Moïse à la descente de la Soufrière fricassera cette idole en plein carême

4-Nom : Lurel
Prénom : Victorin
Signe zodiacal : Charlie Chaplin ascendant ADSL
Procès-verbal :  Lurel, écho gominé des bruits de la rue s’en va aussi demander congrès illégal sur l’immigration illégale ; le conseil général de la Martinique vient de donner son accord pour un congrès sur… les transports. Lurel  rend visite aux groupes de carnaval ; Alfred Marie-Jeanne se déplace à la Grenade pour expertiser une école détruite par les derniers bakannal alizéens. Cherchez  l’intrus ! Là-bas, une volonté politique d’inscrire « le Pays-Martinique » un tant soit peu sur la carte du monde, ici des poly-tiques suceuses de sang bleu-blanc-rouge rêvant de s’inscrire dans un fauteuil ministériel (droite comme gauche) : qu’importe le strapontin pourvu que le cul ait l’ivresse ! Ici on n’a pas de pétrole mais on a le déficit et l’immigration. Et avec ça, il arrive le Toto, à tenir des heures de discours sans note : Guadeloupe bénie des dieux !

5-Nom : Yoyotte
Prénom : Henri
Signe zodiacal : garde-caca
Procès-verbal : il se sent pousser du zèle…comme un ange déchu ou comme un qui aurait bu « l’alcool mauvais des mots ». Mercredi des Cendres, à l’heure où Vaval entre dans un coma éthylique, Yoyotte sort  de son fumier calciné. La cible : toujours la communauté haïtienne. Il a beau répéter qu’il n’est pas xénophobe trois à quatre fois par auditeur (une sorte de déodorant-suppositoire-buccal que lui aurait prescrit sa dentiste préférée !)) mais voilà tout le reste ne plaide pas en sa faveur : il parle ainsi de « gangrène » (terme affectueux de l’amour courtois créole ?), il laisse entendre l’existence d’un cannibalisme : « nou pa té adan trip a moun ki manjé moun, a moun ki koupé tèt brilé kay », et pire il laisse les auditeurs de  sa radio surfer sur la merde :  à une auditrice qui s’emporte : «  Ayisyen, nou abiyé zòt, nou  ba zòt manjé, nou ba zòt travay, a prézan dégagé » il répond  par un merci « manman  zanfan, papa zanfan » ; pire, il propose de demander au CHU de lancer une enquête à propos d’une haïtienne qui « distribuerait le sida à Capesterre belle-eau ».Il n’est vraiment pas xénophobe, on a juste l’impression que sa radio émet depuis le deuxième plateau de Saint-Claude. On se laisse avec une pensée yoyottesque : « nous ne sommes pas caribéens, nous sommes dans la Caraïbe, nous sommes français ». Que font alors les services de l’état français pour  l’inculper de port illégal de connerie ?


                            Wonal ( le recyclage c’est écolo !)
 

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens