Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 01:27
COUCOU ME REVOILA !

Je suis L’ÉVOLUTION INSTITUTIONNELLE. Je m’étais présentée à vous au temps convenable en 2003, afin de vous permettre d’éviter certaines difficultés, mais, vous m’avez rejeté pour suivre vos projets et, malheureusement, vos difficultés ont augmenté. Alors, je me présente de nouveau à vous.

Lequel d’entre vous a suffisamment d’INTELLIGENCE pour me connaître, me comprendre et me suivre pour son BIEN, ainsi que celui des autres ?

Vous n’avez pas connu la vie en 18OO, seulement des échos vous sont parvenus. Cependant si elle n’était pas des plus aisées pour la majorité des populations, des principes de base faisaient pilier à la morale, à l’alimentation, à l’environnement. Aujourd’hui, force est de reconnaître dans la difficulté malheureusement, que tout a changé. Les piliers de la société sont laminés, les relations humaines régressives, l’environnement est à l’agonie. La gestion de la société appelle à un CHANGEMENT profond. Mais par qui et comment !

En 2003, vous ne m’avez pas connu, et compris ce que je voulais vous apporter. Vous avez suivi vos voies habituelles de gestion polarisée. J’ai apprécié le rejet de la proposition qui vous a été présentée pour absence de clarté et d’équilibre, car je ne suis pas dans le déséquilibre. Dans le même temps, j’ai été malheureuse que vous m’ayez rejetée car, le TEMPS était venu pour cheminer avec moi dans le changement. Depuis, j’ai constaté avec tristesse l’augmentation de vos difficultés, celles d’avant 2003 se sont greffées sur celles d’après, pour vous mener à la crise d’aujourd’hui.
J’ai entendu vos leaders verbaliser des théories à leurs images partisanes déséquilibrées. J’ai entendu vos commentateurs animer les débats habituels sans MOI « évolution ». J’ai constaté que vos informateurs ont entretenu ces débats dans le seul but de garantir l’audimat. Je ne suis pas dans le verbiage.

J’ai beaucoup écouté, avec attention, et entendu vos leaders de droite accuser, avec raison ceux de gauche d’avoir échoués dans la gestion de la société. J’ai entendu aussi ceux de gauche accuser, avec raison ceux de droite d’avoir échoués dans la gestion de la société. Vous subissez actuellement les conséquences de ces constats d’échecs répétés et pourtant, la même sauce se prépare pour l’avenir ! Je ne suis pas dans la gestion déséquilibrée gauche ou droite.
J’ai constaté que vous m’avez cantonné à un numéro ( 73 ou 74 ) ! Je constate que celles ou ceux qui ont imposé ces chiffres sont ceux-là même qui reconnaissent s’être mutuellement trompés. Je m’interroge sur votre avenir car, ces chiffres sont statiques de même que ce qui les caractérise. Je ne suis pas dans un chiffre, je ne suis pas statique.
J’ai entendu des gens se qualifier D’INDÉPENDANTISTES, je ne les ai pas vus faire de proposition de nature à changer l’existant. Je constate qu’ils se bornent seulement à reconnaître l’échec ! Pire, je constate qu’ils NE SAVENT PAS ce qu’est être INDÉPENDANT, s’ils le savaient, ils auraient agi autrement. Pour preuve, ils se cachent derrière le nationalisme qui favorise le verbiage et la destruction du fait de l’insatisfaction. Je ne suis pas dans le nationalisme.
Depuis 2003, vos problèmes se sont considérablement aggravés au point de vous conduire dans la rue pour plus d’un mois de grève, vous jadis silencieux dans la souffrance. Et voila qu’il est une fois de plus question de MOI. Oui, je suis là, toujours dans l’attente de celui ou celle qui voudra bien vous conduire au changement qu’impose le TEMPS présent pour votre mieux-être. Cependant, je constate qu’à peine annoncé, le verbiage a repris, les chiffres ressortis du tiroir, les stratégies partisanes naturelles se peaufinent, les rapporteurs entretiennent l’audimat pour le GRAND MALHEUR DE TOUS. Je ne suis pas dans toutes ces choses.

Je suis ÉVOLUTION, CHANGEMENT, ÉQUILIBRE, JUSTICE. Si vous gardez vos principes, je me trouverais dans l’obligation de m’imposer APRÈS l’augmentation de vos douleurs. Que celles et ceux qui m’entendent avec leurs yeux et me voient avec leurs oreilles changent de pratiques afin que je les conduise au CHANGEMENT indispensable au bien-être de l’humanité qui s’impose aujourd’hui.

Celui au travers de la plume par laquelle je m’exprime ici est un humain comme vous. Certainement qu’il subira les foudres de ceux qui se sentiront gênés dans leurs visions naturelles et déséquilibrées. Cependant, comme JEAN, il ne craint pas d’avoir la tête coupée, c’est pour cela que je l’ai choisi pour vous avertir.
N’oubliez pas, le changement, ce n’est pas un mot, un chiffre, mais des actes qui passent par une remise à plat de l’existant, le TEMPS présent et les difficultés l’imposent. A VOUS LE CHOIX.

Le messager, votre serviteur,
michelromeo@wanadoo.fr

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

chabine doree 05/03/2009 02:33

MÂCHE !

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens