Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 13:21
Quarante-quatre jours de grève générale en Guadeloupe: un record

D'une durée de 44 jours, soit plus de six semaines, la grève générale aura été la longue dans les Antilles, même si des conflits sociaux ciblés ont duré plus longtemps, notamment dans les banques. Voici les principaux conflits récents:

- 2009: entamée le 20 janvier, la grève générale "contre la vie chère" en Guadeloupe prend fin le 4 mars au soir.

- 2006: des dizaines de milliers de foyers privés d'électricité à la suite d'un mouvement de grève à EDF en Guyane et dans les Antilles.

- 2004: très long conflit - 80 jours - dans le secteur bancaire en Guadeloupe, Martinique et Guyane.

- 2002: grève générale de quatre jours en Guadeloupe sur fond de conflit avec la compagnie pétrolière américaine ChevronTexaco et après l'annonce par le groupe hôtelier Accor de sa décision de se retirer des Antilles en raison du climat social dégradé et des charges trop élevées.

- 2001: deux jours de grève générale en Guadeloupe lancée par la centrale syndicale indépendantiste UGTG pour obtenir la libération d'un de ses dirigeants incarcérés.

- 1999: grève générale de 48 heures en Guadeloupe contre la politique du gouvernement Jospin, dont la visite est marquée par les fortes tensions sociales, notamment dans le secteur des cliniques privées.

- 1997: grève générale d'une journée en Guadeloupe, Martinique et Guyane en soutien à des syndicalistes guyanais emprisonnés en Martinique.

- 1995: deux mois de grève en Martinique dans le secteur bancaire puis, en décembre, grève générale contre le plan Juppé sur le régime des retraites également dénoncé en métropole.

- 1994: grève générale de 24 heures dans le public et le privé à l'appel simultané des syndicats de Guadeloupe, Martinique et Guyane contre la politique du gouvernement Balladur. Les syndicats dénoncent "une situation économique et sociale en constante dégradation".

- 1992: un mouvement "écoles fermées" pour soutenir 20 enseignants refusant une mutation en métropole paralyse pendant une vingtaine de jours la quasi-totalité des écoles publiques en Guadeloupe. Il donne lieu à une journée de grève générale massivement suivie.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens