Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mars 2009 7 15 /03 /mars /2009 15:32
INDISCRETIONS
Frédéric
Frédéric Jalton, aujourd'hui décédé, alors maire des Abymes, tenait ce discours en 1976, devant olivier Stirn , secrétaire d'Etat à l'Outre-mer : « Nous souhaitons tout simplement que vous soyez le dernier, autant dire que soit supprimé purement et simplement ce ministère des Dom-Tom qui ne paraît avoir été créé que pour officialiser les discriminations entre les Français de l'Hexagone et ceux de l'Outre-mer. Cela répondra tout à la fois au changement et à l'austérité qui marquent l'ère nouvelle. » Trente-trois ans plus tard, le ministère est toujours là... et rien n'a réellement changé.

Frédéric 2
Qui a dit ? « Tout se décide ici dans des bureaux climatisés, sans consulter ceux qui sont concernés comme s'il s'agissait d"'éviter des pestiférés et les élus locaux ne sont pas épargnés qui prennent connaissance d'un conflit ou d'une situation catastrophique par le journal ou la radio ». Qui a dit ? « Nous craignons que le même scénario étant mis en place depuis 28 ans, vous ne laissiez nos rives en emportant avec vous l'illusion d'un pays sans problèmes sérieux, puisque vous serez pris en main par des élus qui aujourd'hui ne représentent pratiquement qu'eux-mêmes et par vos fonctionnaires qui, depuis quelque temps,  et pour la plupart, se comportent comme s'ils avaient reçu l'ordre d'indisposer au maximum la population qu'ils administrent. » Frédéric Jalton, toujours, lors de cette même visite officielle.

Paul
Paul Tomiche, ancien syndicaliste, vient de publier, en deux tomes, chez L'Harmattan, Luttes syndicales et politiques en Guadeloupe. Il s'agit d'un magnifique témoignage de toute une époque de luttes syndicales, entre 1960 et 1996. Cadre du commerce, Paul Tomiche a été dirigeant de la CGTG, du PCG et du Front guadeloupéen pour l'autonomie. La mobilisation générale et la grève qui a suivi a empêché à ce jour la promotion de cet ouvrage qui est en librairie. C'est chose faite ici.

Monique et Ektò
Monique Raikovic vient de publier, aux Editions du Cygne, avec une préface de notre konpè Ektò Poullet, le premier roman en créole écrit par une non créolophone de souche. Monique Raikovic a appris la langue créole pour saisir la vérité de son héroïne, Mama Mondésir. D’où la nécessaire et heureuse rencontre entre l’auteur de ce « roman créole » et Hector Poullet, chantre de la créolité guadeloupéenne.

Victorin
Hommage à Victorin Lurel qui associe toujours Jacques Gillot à toutes ses démarches politiques. L'inverse n'est pas souvent le cas, le Dr Gillot se contentant de dire, quand on lui pose la question, qu'on s'étonne de ces silences, que « Toto » est son ami. Oui, mais il faut l'arracher aux forceps !

Jacques
Il se murmure — et la rumeur devient assourdissante — que Jacques Gillot, par son habileté, par les accords qu'il est en train de nouer, dont certains sont stupéfiants (merci Dominique Larifla, mon bon cousin), serait le grand gagnant de la lutte qui va s'engager pour la présidence de l'assemblée unique. 
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens