Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mars 2009 1 30 /03 /mars /2009 18:32
INDISCRETIONS
Victorin
A contre-courant de la mode, la population de Mayotte a choisi de conforter son devenir français en devenant département. Victorin Lurel dit se réjouir « de la qualité du processus démocratique qui a permis aux citoyens mahorais d’exprimer leur volonté d’appartenance à la République, tout en préservant leur identité particulière. Il revient aujourd’hui au gouvernement de s’attacher à concrétiser ce choix clair et sans appel en accélérant le processus afin que l’égalité sociale soit une réalité avant le délai annoncé de 20 ans ». On allait le dire. Pourquoi attendre aussi longtemps ?

Alain
D'Alain Sorèze, ancien hiérarque du PS local, pose toujours des problèmes originaux : comment passer sous silence le fait que Mayotte ne deviendra pas uniquement le 101e département français mais sera de par ses institutions, un département-région dans le cadre d'une collectivité unique avec une seule assemblée. Donc, le référendum de Mayotte c'est exactement la même question qui était proposée en 2003 aux Guadeloupéens. Après les revendications, les marches et les chants du LKP, quelle aubaine d'avoir eu droit aux chants, aux danses et aux slogans des mayorais, français à part entière dans... 20 ans !

Michel
« Pas de chance ! Nous étions tous prêts pour l'émission d'Yvelise Boisset sur canal 10, avec une belle délégation : Kiavué, du Centre des Arts, Pliya, de l'Archipel, Drummeaux, de Lakasa, Tharsis, Sedecias, Poumaroux, quand Michel Rodriguez nous a annoncé qu'un imprévu était survenu : le préfet Samuel souhaitant faire une interview... Tout de suite ! Apres avoir attendu trois quarts d'heure, nous avons jugé bon de reporter l'émission ! », se désole un des participants. On les comprend. Mais, si le préfet Samuel a dit « Tout de suite !.. »

José
Lâché par ses amis de la Gauche alternative au conseil général (il n'a eu que 13 suffrages contre 16 à René Noël), José Toribio ne sera pas président de l'Association des maires. On lui a préféré René Noël, de la Désirade, moins flambard. Néanmoins, José devrait peut-être revoir ses amitiés politiques ! Quoique, a-t-il le choix...

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens