Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 22:17
INDISCRÉTIONS
Yves
Lu dans la dernière mouture de la lettre de l'Institut d'émission (IEDOM), dont la direction est assurée par Yves Barroux, à propos des modalités financières de l'accord Bino : « Au-delà de 1,4 SMIC, les salaires seront fixés dans le cadre des négociations de branche ou d’entreprise, qui s’ouvriront sur la base d’une augmentation minimale de 3 % pour les rémunérations comprises entre 1,4 et 1,6 SMIC, et 6 % au-delà, dans un délai de trente jours à compter du 26 février 2009. » Heu, il y aurait comme une erreur que cela n'étonnerait pas un néophyte. Trouvez laquelle...

Alain
D'Alain Plaisir, à propos des prix des denrées alimentaires, cette prophétie curieuse : «  Au niveau du LKP, nous allons mettre en place, dès cette année, notre bureau d'études ouvrières pour contrôler les prix et faire des arrêtés. » Contrôler les prix, comme peut le faire n'importe quel citoyen, d'accord, mais faire des arrêtés. Bigre, un arrêté est une décision exécutoire de portée générale ou individuelle émanant d’un ou plusieurs ministres (arrêté ministériel ou interministériel) ou d’autres autorités administratives (arrêté préfectoral, municipal, etc.). Il faudra se faire à l'idée qu'il existe désormais... des arrêtés LKP !

Nicolas
Nicolas Vion, président des hôteliers, vient d'écrire à Yves Jégo pour lui rappeler qu'il avait été pendant dix ans animateur d'expression orale et qu'il souhaitait que le secrétaire d'Etat lui apprenne à dialoguer puisque, dit M. Vion, « M. Jégo n'a cessé de clamer partout que les patrons devraient apprendre à dialoguer. »

Elie
Elie Domota pris à partie par Patrick Karam, délégué interministériel à l'égalité des chances des français d'Outre-mer. Selon lui, M. Domota « ne veut pas participer aux Etats généraux parce que s'il y va et revendique l'indépendance, comme inscrit dans les statuts de l'UGTG, il perdra son aura auprès de l'opinion publique. Et s'il ne revendique pas l'indépendance, ça oblige l'UGTG à une révision déchirante de ses statuts et de sa philosophie, ce qui se traduira par son explosion ». M. Karam lui demande « de ne pas être le fossoyeur de la Guadeloupe pour des raisons politiciennes en se lançant dans des grèves interminables dans une Guadeloupe fragilisée qui ne fera qu'enfoncer le département et pénaliser les plus faibles ». « Qu'il n'aille pas continuer des grèves ciblées sur plusieurs dizaines d'entreprises simplement pour ne pas avoir à se justifier sur une non participation aux États Généraux », conclut M. Karam.

Victorin
Victorin Lurel vient de faire un appel d'offre pour une structure de communication qui servira à préparer les régionales. Pardon, qui servira à expliquer aux Guadeloupéens que la Région est indispensable à leur quotidien... et à leur avenir. En attendant l'assemblée unique !
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens