Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 22:29
Economie, politique, relations sociales : la crise en Guadeloupe a redistribué les cartes
 
L’étude menée par les équipes d’Ipsos Dom au lendemain du conflit social en Guadeloupe révèle un espoir collectif sans précédent qui détone avec toutes les tendances jusqu’ici observées. 
Les six semaines de mobilisation ont secoué en profondeur la société guadeloupéenne, rebattu les cartes de la représentation politique, généré la réaffirmation de valeurs culturelles et identitaires qui déclassent les clivages
sociodémographiques.

 
Les semaines de mobilisation, de revendication et de négociation qui se sont déroulées en Guadeloupe ont généré un espoir collectif sans précédent qui détonne avec toutes les tendances observées ces dernières années. 
 
- 78% des Guadeloupéens interrogés estiment « qu’au final, que ces semaines de revendication en valaient la peine ».
- 79% pensent que leur pouvoir d’achat va s’améliorer ;
- 44% des Guadeloupéens se déclarent confiants pour la situation économique et sociale de l'île, en progression de 28 points par rapport à la mesure de novembre 2008 !
- 57% croient en une évolution favorable de la situation économique et sociale de l'île sur le long terme
Surtout, et c’est peut-être le plus surprenant après 6 semaines de blocage, 40% des personnes interrogées se disent prêtes « à soutenir et à participer à un nouveau mouvement de contestation sociale », contre 20% historiquement.
 
Les plus grands espoirs exprimés aujourd'hui portent sur les rééquilibrages sociaux et sur l'affirmation -ou la ré-affirmation- de valeurs identitaires fondatrices :
- 79% des Guadeloupéens pensent qu’ils pourront désormais plus
facilement s'exprimer sur leurs problèmes ;
- 79% que le pouvoir d’achat va s’améliorer ;
- 68% que les conditions de vie générales vont s'améliorer ;
- 66% que les événements vont rapprocher les différentes composantes de la société guadeloupéenne.
 
Mais ces semaines de crise ont un prix, et il sera d'abord économique. 
 
A court terme déjà, les inquiétudes sont nombreuses :
 
- 76% des Guadeloupéens s'attendent à de nombreux licenciements ;
- 66% à ce que de nombreuses entreprises ferment ;
- 60% s'inquiètent des prochains conflits entre syndicats et patrons ;
Dans une moindre mesure, on s’attend à ce que la baisse du tourisme pénalise également l'économie de l'île.
 
 
Une nouvelle donne institutionnelle
 
L'étude Styles de Vie avait identifié et analysé la crise de l'autorité et du pouvoir sous
toutes ses formes : politique, gouvernementale, institutionnelle, patronale. On
assistait à une distanciation toujours plus inquiétante du pouvoir, délégitimé par
l'absence perçue de projet collectif, mais aussi de vrai débat politique et social.
Le LKP a manifestement répondu à ces frustrations, au point de s’imposer comme le
nouvel acteur incontournable, devant le pouvoir politique traditionnel :
- 36% des Guadeloupéens se fient dorénavant d'abord au LKP pour
améliorer la situation en Guadeloupe ;
- 22% comptent sur eux-mêmes, leurs familles ou leurs proches ;
- 10% sur le gouvernement et 9% sur la Région
 
Fiche technique
Bilan et perspectives après la crise sociale en Guadeloupe : sondage d’opinion Ipsos DOM
Echantillon de 400 individus représentatifs des Guadeloupéens, résidants permanents de l’île, âgés de 15 ans et plus au moment de l’étude, sélectionnés selon la méthode des quotas à 2 degrés : stratification par zones géographiques, et à l'intérieur de chaque zone ainsi constituée, attribution de quotas non croisés sur les critères de communes de résidence, CSP, sexe et d'âge.
Questionnaire de 15 questions rédigé par Ipsos, pré-testé avant lancement de l’enquête.
Sondage téléphonique réalisé depuis le plateau d’appel Ipsos en Guadeloupe du 11 au 14 mars 2009
 
Présentation d'Ipsos dans les DOM: www.ipsos.fr/SolutionsIpsos/content/561.asp <http://www.ipsos.fr/SolutionsIpsos/content/561.asp> link
Site institutionnel groupe : www.ipsos.com <http://www.ipsos.com/> link
Site infos Ipsos France : www.ipsos.fr <http://www.ipsos.fr/> link

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Bilou 07/04/2009 07:45

Bon.... en même temps, les résultats sont du même acabit que ceux postés par le frère de l'avocat du LKP.
Eux avaient traités 500 personnes sur l'ensemble de l'archipel. Leurs résuslats étaient donc dans le vrai?

toto de bahia 03/04/2009 00:06

"Fiche technique
Bilan et perspectives après la crise sociale en Guadeloupe : sondage d’opinion Ipsos DOM
Echantillon de 400 individus représentatifs des Guadeloupéens, résidants permanents de l’île"lis-je!
modestement je constate que l'echantillon ne concerne que" l'ile de guadeloupe".Quid alors des autres iles ,marie galante, les Saintes ,Desirade.
Ce sondage est de la meme veine que les Etats Géneraux de Guadeloupe.Dans les differents themes,rien n'evoque le caractere Archipelagique de la Guadeloupe;de plus, aucun marie galantais, desiradien ou saintois ne figure parmis les nembres retenus.

Messieurs les maires et conseillers territoriaux des Saintes, Reveillez-vous! je ne voudrais pas que L'archipel des Saintes soit sacrifie sur l'autel de la lacheté politique!!!
A bon lecteur, Salut...

André-Jean Vidal 03/04/2009 00:48


Effectivement, vous avez raison de souligner qu'on oublie l'état archipelagique de la Guadeloupe, ce qui est regrettable.
Merci de votre observation pertinente.


Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens