Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 avril 2009 1 06 /04 /avril /2009 23:17
IN MEMORIAM
Armand Siobud a mis les voiles

Le capitaine de vaisseau (rang de vice-amiral) Armand Siobud est décédé en fin de semaine dernière. Entré et sorti major à Navale, le Guadeloupéen Armand Siobud avait, après la Seconde guerre mondiale, exercé en qualité de commandant du Port de Pointe-à-Pitre. Il était le père d'Eddy et Charles Siobud.
Qui ne se souvient de l'élégance d'Armand Siobud ? Un monument de la vie maritime locale. Longtemps commandant de port, il avait pris sa retraite il y a une trentaine d'années, le commandant Annerose lui succédant à la capitainerie pointoise. Depuis, plus aucun guadeloupéen n'a exercé cette fonction.
Armand Siobud, portant beau, tiré à quatre épingles, était de toutes les festivités marines. Pilier de l'Association des anciens marins de la Guadeloupe, il n'avait pas son pareil pour détendre l'atmosphère. Comment ne pas estimer un marin authentiquement guadeloupéen qui était l'invité personnel de chaque pacha faisant escale à Pointe-à-Pitre ? Car, de génération en génération — il en a côtoyé trois... presque quatre — on se passait le mot entre marins : Si tu vas à Pointe-à-Pitre il y a un monument qu'il faut que tu rencontres : Armand Siobud, ancien de Navale, marin des Caraïbes, solidement ancré à sur son sol natal. »
Non, la statue sur les quais n'est pas celle d'Armand Siobud, mais celle de Camille Mortenol, marin lui aussi, un prédécesseur...
Armand Siobud mérite lui aussi une statue car c'est un grand guadeloupéen, un modèle, qui s'en est allé !

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens