Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 avril 2009 7 19 /04 /avril /2009 17:23
Un appel à la mobilisation du Collectif du 5 février peu suivi en Martinique

L'appel à une journée de mobilisation lancé par le Collectif du 5 février, à l'origine de la crise sociale de février, a été peu suivi vendredi en Martinique.

Environ 200 personnes, selon la police, ont manifesté jusqu'à la préfecture de Fort-de-France où se tenait une réunion plénière sur la question de l'emploi.
Les manifestants entendaient ainsi soutenir les membres du "Collectif du 5 février contre la vie chère et pour l'emploi".
Selon le collectif à l'origine de cet appel, après cinq séances de négociations en commission sur le dossier de l'emploi, il n'y a pas eu de "véritables avancées".
Il réclame la signature d'un protocole d'accord, la mise en place d'un comité de suivi et des mesures pour résorber le chômage en Martinique.

A la veille des Etats Généraux
Par ailleurs, une partie des stations-services de Martinique sont restées fermées vendredi à la suite d'une grève lancée à l'appel des pompistes UGTM pour protester contre le rapport Bolliet sur le coût du carburant outre-mer. Une délégation de grévistes a été reçue en préfecture de Région où elle a pu exposer son opposition à toute idée d'automatisation des stations d'essence de l'île évoqué dans le rapport, a-t-on appris auprès de la préfecture.
L'appel à la mobilisation du Collectif du 5 février, intervenait à la veille du coup d'envoi, samedi, à Madiana-Palais des Congrès à Schoelcher, des Etats généraux en Martinique.
Ces états généraux, convoqués mi-février par Nicolas Sarkozy en pleine crise antillaise, sont censés mettre à plat tous les problèmes de l'outre-mer par des réunions dans chaque département ultra-marin, puis en métropole.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens