Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 mai 2009 3 06 /05 /mai /2009 16:58
Domota appelle à la grève générale et à torpiller le Congrès des élus

Jeudi, le congrès des élus départementaux et régionaux se réunira au palais du conseil général, à Basse-Terre. Une centaine d'élus (puisque les grands élus, députés et sénateurs sont invités) se retrouveront pour élaborer un projet guadeloupéen de société.
Dans le même temps, le Liyannaj kont pwòfitasyon (LKP) appelle à la mobilisation générale.

« Le Congrès des élus départementaux et régionaux du 7 mai a bien entendu été pensé et préparé, d’une part en accord avec les deux exécutifs et les assemblées, et préparé au plan matériel par les services des deux assemblées. Il ne s’agit pas du Congrès de Jacques Gillot mais de celui des élus des élus départementaux, régionaux et des parlementaires », précise le Dr Gillot.
On pourrait lui opposer qu'il s'agit de contre-Etatx généraux, ces derniers initiés par l'Etat à la demande du président de la République Nicolas Sarkozy à la suite des 44 jours de grève/mobilisation générale du LKP qui ont paralysé la Guadeloupe du 20 janvier au 4 mars 2009.
Jacques Gillot s'inscrit en faux contre cette assertion : « La démarche du Congrès n’est nullement concurrente de celle des états généraux. Les différences sont indiscutables en termes d’antériorité, de calendrier et de portée. Elle est bien antérieure à l’initiative prise par le Gouvernement puisque le Président du Conseil Général avait fait part, dès ses vœux à la presse en début d’année, de son souhait de réunir le Congrès sur la méthode à mettre en place pour élaborer un projet de société. Elle diffère d’autre part sur la méthode puisqu’il s’agit de mettre en œuvre une organisation territorialisée qui favorisera la liberté d’expression, en mettant tous les citoyens sur le même pied d’égalité, et la remontée la plus efficiente d’avis, d’observations et de contributions qui une fois synthétisées constitueront le Projet de Société. Enfin, cette démarche s’inscrit dans le moyen terme, avec un calendrier beaucoup plus long que celui des états généraux. »

Une journée de grève générale
Dans le même temps, ce jeudi, le LKP va se remobiliser pour une journée de grève générale. Les principaux syndicats qui le composent se sont donnés rendez-vous à Basse-Terre — où se tient le Congrès des élus — pour manifester.
« Les tenants du pouvoir tentent de mettre en place une double opération de diversion : les Etats généraux de Sarkozy et le Congrès des élus de la Guadeloupe. Les Etats généraux ayant perdu toute crédibilité du fait de l’absence du LKP, (MM.) Gillot et Lurel essaient de se refaire une virginité, en amenant le débat sur le terrain institutionnel (...) Le peuple doit se mobiliser pour faire échec aux conciliabules juridico-politique qui se trament sur sa tête. Quel sens aurait un changement de statut, s’il ne prenait pas en compte les intérêts fondamentaux des travailleurs, des jeunes des producteurs locaux et des masses laborieuses. Le peuple est le seul à décider des institutions qu’il souhaite  et de son calendrier. Les élus actuels n’ont pas été élus pour changer le statut de la Guadeloupe, mais pour gérer un département et une région et répondre aux demandes explicites qui leur sont adressées. Face à ce complot, nous appelons à la mobilisation », exprime le LKP.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

GANORD 07/05/2009 13:20

Pour être complet, le site BDMJ fait état d une invitation au Congré en fin d apres midi pour syndicats, universitaires et associations donc légitiment le LKP peut se considérer invité.
C est curieux que cette invitation ne soit pas diffusée largementà la connaissance du peuple.

André-Jean Vidal 10/05/2009 23:48


Mais, cher monsieur, le LKP a fait droit à sa volonté de participer... sauf qu'il n'y avait pas d'élus !


GANORD 07/05/2009 11:38

La phase politique est maintenat ouverte .
On en arrive a la véritable question le pouvoir est il "an la ri la" ou au Congré.
Le peuple choisit il pour représentants ses compagnons de marche ou ses élus.
Hier sur A1 intervention remarquable du dernier intellectuel qui ose parler.....

André-Jean Vidal 10/05/2009 23:52


Le pouvoir est, comme vous dites, an la ri la (voir invasion du conseil général jeudi, en attendant un autre éclat)


P.+Aimar 06/05/2009 22:24

"Le peuple est le seul à décider des institutions qu’il souhaite et de son calendrier." Signé LKP

Question : le LKP peut-il définir ces "institutions" ?
On peut explorer, à tout hasard, la piste des luddites. Si, si, le mot luddite existe bien et correspond parfaitement au syndicalisme à la mode guadeloupéenne.

P.+Aimar 06/05/2009 22:22

"Le peuple est le seul à décider des institutions qu’il souhaite et de son calendrier." Signé LKP

Question : le LKP peut-il définir ces "institutions" ?
On peut explorer, à tout hasard, la piste des luddites. Si, si, le mot luddite existe bien et correspond parfaitement au syndicalisme à la mode guadeloupéenne.

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens