Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 mai 2009 3 13 /05 /mai /2009 02:59
UNE FIN DE NON RECEVOIR
Les signataires syndicalistes des accords du 4 mars avaient sollicité par lettre du 7 mai une rencontre avec le Secrétaire d’Etat chargé de l’Outre-mer, en présence des présidents des exécutifs de Guadeloupe.
Cette rencontre devait se tenir hier, en début d'après-midi, dans le cadre de la visite officielle que faisait Yves Jégo en Guadeloupe. Celui-ci a refusé trois heures avant l'heure prévue pour la rencontre.
Par courrier, le secrétaire d'Etat a répondu à Elie Domota : « Compte tenu de l'absence des présidents des exécutifs, des difficultés à fixer les modalités de rendez-vous, et face aux dissensions apparues au sein du LKP, si j'en juge par le communiqué de la CTU, il est préférable de reporter cette rencontre. »
Alex Lollia, de la CTU, a diffusé un communiqué lundi soir dans lequel il exprimait son opposition à une rencontre du LKP avec Yves Jégo, qualifié de « représentant du pouvoir colonial ».
Pour appuyer son refus de rencontre avec le LKP, Yves Jégo  a rappellé qu'il existe des comités de suivi, prévus à l'article 165 du protocole du 4 mars, signé par le LKP avec le représentant de l'Etat et les présidents des assemblées locales. « Je me permets de vous rappeler que c'est cette instance qui est chargée du suivi de tous les sujets que vous évoquiez dans votre lettre du 7 mai ».
A noter que le LKP avait refusé d'assister au comité de suivi tenu par le préfet le 15 avril.
« Ce n'est pas une rupture, a soutenu hier soir M. Jégo, qui a dit avoir simplement voulu rappeler les règles républicaines. « Il y a eu l'intrusion au conseil général, puis des exigences sur certains point du protocole d'accord, avec des menaces de retourner dans la rue. Et puis, aujourd'hui, Alex Lollia, de la CTU, qui dit que je suis le représentant du pouvoir colonial. Il y a des limites ! »
Et d'ajouter : « Il y a des moments où la pression fait qu'on dit des choses. Maintenant, il faut se calmer, revenir à des discussions, des propos raisonnables. Il faut respecter les élus qui sont légitimes, il faut respecter l'Etat, ne pas empêcher les uns et les autres de travailler. »

La lettre est visible sur
www.outre-mer.gouv.fr/?report-de-la-rencontre-entre-yves-jego-et-le-lkp.html

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens