Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
26 mai 2009 2 26 /05 /mai /2009 00:45
Jeanny Marc : « Il y a urgence à la maison d'arrêt de Basse-Terre ! »
Jeanny Marc, député de la troisième circonscription, peut, es qualité visiter les établissements pénitentiaires quand bon lui plaît.
Elle garde de sa visite à la maison d'arrêt de Basse-Terre un très mauvais souvenir.

« On ne peut pas permettre qu'on maintienne des choses pareilles. J'ai vu une cellule où il y avait douze détenus dans quinze mètres carrés ! C'est inadmissible ! »
Ce cri du cœur, le député et maire de Deshaies l'a poussé en ressortant l'établissement du boulevard Félix-Eboué, à Basse-Terre. C'était le 25 mars, et depuis elle n'a de cesse de dénoncer ce qu'elle a vu. Sans esprit partisan, simplement en femme et élue responsable.
« J'ai organisé une prise de contact dans le cadre de ma mission parlementaire avec les professionnels du milieu carcéral. Ceci en c-vur du prochain projet de loi pénitentiaire qui sera étudié bientôt à l'Assemblée nationale. je souhaite proposer des amendements au gouvernement afin de faire correspondre au plus près ce projet de loi à la vie carcérale guadeloupéenne », explique-t-elle.
Après avoir visité le centre pénitentiaire de Baie-Mahault, Mme Marc s'est rendue à Basse-Terre. « Là, j'ai pris conscience de la gravité de la situation dans laquelle travaillent des enfants de la République ! », affirme-t-elle. Elle s'insurge : « En dépit du rapport Mermaz de 2000 qui qualifiait d'indignes et de déplorables les conditions de détention et de travail à la maison d'arrêt de Basse-Terre, malgré les rapports consternants du conseil de l'Europe et du contrôleur des lieux de privation de liberté, toutes les circonstances d'inhumanité sont réunies dans cette maison d'arrêt pour que l'irréparable survienne. Les personnels pénitentiaires, les détenus, courent, dans cet ancien couvent du XVIIe siècle reconverti en prison, un risque majeur. »
Jeanny Marc affirme que la garde des Sceaux a proposé, récemment, que soient allouées des sommes substantielles en faveur des prison de Guadeloupe. Elle demande, compte tenu de l'urgence de la situation, que la nouvelle maison d'arrêt du chef-lieu, dont les plans ont été établis, pour laquelle un terrain existe à Gourbeyre, voit son chantier ouvert rapidement.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens