Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 juin 2009 1 08 /06 /juin /2009 01:20
TIROLIEN, HOARAU, PONGA...

Le scrutin des Européennes, samedi, en Guadeloupe s'est soldé par une participation de 14,61 (y compris Saint-Barth et Saint-Martin) contre 15,28% en 2004.
Jusqu'à la fin de la matinée d'hier, on donnait Harry Durimel, Vert, élu député européen. C'est qu'il avait remporté une majorité de suffrages en Guadeloupe (51,38%) et dans la zone Atlantique. En début d'après-midi, la donne changeait. Exit Durimel, devancé outre-mer par Patrice Tirolien, du PS.
En final de compte, la grande perdante de ce scrutin aura été Marie-Luce Penchard, qui n'est pas parvenue à décoller en Guadeloupe, ni même dans sa zone, plombée fortement par la prise de position hostile de la présidente de l'UMP Guadeloupe, Gabrielle Louis-Carabin, député de la deuxième circonscription, maire du Moule, qui devra sans doute s'expliquer très prochainement à Paris, devant le bureau national de l'UMP, sur son attitude.
Un socialiste, Patrice Tirolien, un communiste réunionnais, Elie Hoarau, un UMP, Maurice Ponga. Dans les Outremers, le rapport de force entre les trois partis ne change pas d'une législature l'autre. Sauf que la Réunion ne truste plus l'ensemble des députés européens.
Le Réunionnais Elie Hoarau, du parti communiste réunionnais (PCR), tête de liste Alliance des Outremers, a fait le plein des voix à la Réunion, sa liste s'est bien comportée dans les DFA (il y était représenté en Guadeloupe par Georges Brédent, en Martinique par l'emblématique Madeleine de Grandmaison), ce qui lui permet de siéger au Parlement européen en successeur de Paul Vergès, fondateur du PCR, qui ne se représentait pas.
Dans le Pacifique, Maurice Ponga, de l'UMP, s'affirme aisément, engrangeant malgré les dissensions locales à droite les voix suffisantes pour siéger à Bruxelles. Il succède à la Réunionnaise Margie Sudre, qui elle non plus ne se représentait pas.
Patrice Tirolien, maire de Grand-Bourg de Marie-Galante, malgré un score moyen en Guadeloupe, voire dans la zone Atlantique (il est en troisième position, derrière Harry Durimel et Marie-Luce Penchard), est élu grâce aux cumul des voix du PS outre-mer, notamment à la Réunion. Il succède au socialiste réunionnais Jean-Claude Fruteau qui ne se représentait pas.

Les résultats en Guadeloupe
Inscrits : 290 535
Votants : 42 452 (14,61%)
Blancs ou nuls : 3 233
Exprimés : 39 219 (13,50%)
Liste Mugerin : 1
Liste Dalmasso : 5
Liste Kuttner-Perreau : 680 (1,73%)
Liste Hoarau : 1 261 (3,22%)
Liste Durimel : 20 150 (51,38%)
Liste Etienne : 209 (0,53%)
Liste Andriant : 55 (0,14%)
Liste Bareigts-Tirolien : 6 587 (16,80%)
Liste Marciniak : 55 (0,14%)
Liste Penchard : 9 100 (23,20%)
Liste Ponin-Ballom : 1 116 (2,85%)

Les résultats commune par commune sont sur l'édition papier de France-Antilles de ce lundi

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens