Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 15:20
ENVOI LIBRE EN FORME DE RÉPONSE À UN TRACT

Le délire UGTG continue !

C’est bien navrant de lire toutes ces contre vérités et tous ces mensonges ;

Non les travailleurs ne sont pas en grève depuis 150 jours, mais en chômage technique,

Non la “, la quasi totalité des Hôtels de la Branche” n’a pas signé les dispositions relatives à l'application
intégrale de I'Accord Jacques BINO du 26 février 2009 contrairement à ce qu’affirme le tract,

Oui la Loi c’est d’appliquer l’accord étendu et vouloir passer outre, cela s’appelle de l’extorsion de signature,

Oui les Hôtels ferment par manque de productivité et  avec des coûts du travail trop importants par rapport à la Caraïbe et l’hexagone,

Oui les hôtels ferment d’un climat social suicidaire et qui n’a pas son pareil dans aucun autre pays touristique au monde,

Oui en Guadeloupe les salariés travaillent 25 % de temps en moins que dans l’hexagone et sont payés 21 % de plus, alors quelles meilleures conditions de travail et de salaire peuvent-ils exiger si on se veut réaliste réaliste ?

Oui continuons de faire des grèves et comme le disait un certain “Landolineau du caniveau de mon imaginaire” de colporter la guérilla urbaine pour attirer les touristes, développer l’emploi, accroître la richesse et donner du travail aux élèves du lycée hôtelier : je crains que le mode incantatoire se révèle cependant stérile.

Oui Nicolas VION ne signera pas un accord de non sens économique et se contentera d’appliquer la Loi, rien que la Loi au travers de l’extension de l’accord régional interprofessionnel sur les salaires paru au journal officiel du 10 avril 2009.

Toute la phraséologie de ce tract relève d’un délire.

Cette incompétence “syndicale” (sic, comme si syndicat voulait dire mendiant), cet analphabétisme économique qui se montre sans vergogne à la face du monde, pourrait faire sourire si ce n’était navrant.

Que d’incohérences : On augmente les salaires et on baisse les prix. Mais savez-vous messieurs les “grands économistes” de l’UGTG, que lorsqu’on augmente les salaires, tous les produits fabriqués et tous les services augmentent et que cela démarre l’inflation ?

Rêvons, rêvons, mais ces faits têtus qui se vengent quand on les ignore saurons bien se faire entendre.

Comment laisser croire à des salariés qui ne sont pas tous si naïfs que ces hôtels qui soit disant s’enrichiraient fermeraient volontairement pour tuer la poule aux oeufs d’or ?

Comment laisser croire qu’il suffit d’ouvrir les portes d’un hôtel pour que des clients s’y précipitent ?

Nous ne sommes pas une grande surface avec des boîtes de petits pois.

Dans le tourisme, la concurrence est mondiale et il faut dépenser beaucoup d’argent pour attirer le client, et faire beaucoup d’efforts pour le séduire, et les efforts à faire ne se mesurent pas à l’aune de la Force et de la violence qui sont toujours la preuve d’une absence d’arguments.

Depuis 10 ans que je suis président du GHTG, regardez où les agissements de l’UGTG nous  ont conduit :
Fermetures d’hôtels, disparitions d’emplois, agressions physiques de Directeurs d’hôtels.
Quelle lamentables stratégie.

Qui réagira, dans l’intérêt, dans le vrai intérêt de la Guadeloupe ?

Ceux qui ont bastonné un client à Pierre et vacances ont-ils la plus petite idée des conséquences de leur agression sauvage???  On connaît d’avance la réplique facile : c’est le client qui nous a agressé, mais les images télévisuelles enregistrées on marqué les esprits, et pas dans le sens d’un afflux touristique favorable à la réouverture...

Ce n’est pas parce qu’in psalmodie des inepties qu’elles deviennent vérité.

Quant à appeler “les Travailleurs des autres hôtels à se mobiliser à partir du 22 juin 2209” (dernier paragraphe), bigre, ils s’y prennent 200 ans à l’avance, quelle organisation ! (mais cela démontre s’il en était besoin l’esprit brouillon et tumultueux du ou des rédacteurs).

Bonsoir à toutes et à tous,

Et pour ceux qui ont encore envie de travailler, Bon Courage.

Nicolas VION

 Groupement Hôtelier & Touristique Guadeloupéen
Club des hôteliers de la Guadeloupe

Tél : 0590.84.90.90 - Fax : 0590.84.90.91 - Mail : hotelsdeguadeloupe@lamaisoncreole.com

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens