Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2009 7 21 /06 /juin /2009 15:24
Contribution Etats Généraux Martinique 2009
---
CULTURE, IDENTITE, MEMOIRE.
---
Être Martiniquais, ou, Pas si Facile à Définir, Allez savoir Pourquoi.
===
 
Surprenant O combien, notre éminent Docteur Pays.
Monsieur Jourdain lui-même, qui faisait de la prose sans le savoir
Ne fut pas à ce point surpris de se savoir prosateur… et pourtant.
Notre Docteur nous dit, micro en main, et doctement on ne peut plus,
Aux Etats Généraux magistralement dirigés par le Professeur WILLIAM.
 
Citons donc notre Docteur, écoutons bien son diagnostic… de lumière.
« Je ne suis ni Français de France, ni Africain, ni Algérien…
Les Huit années passées en Martinique ont fondé mon identité… » (F.A. Martinique du 15/06/2009).
Mais Docteur, si vous le permettez, ou donc êtes-vous né… et…
Que dit à ce sujet votre Carte d’Identité ? L’auriez-vous abjurée, cette carte d’Identité.
 
Sauf si la pandémie qui fait rage ces jours-ci n’avait pas de remède,
Vu la mentalité qui en fait le symptôme, vu les procédés par lesquels elle progresse
Dear Doctor, You are from France and You come from Martinique.
Said otherwise, You are a French Citizen, born in Martinique, are’nt You.
Ce qui fait que vous êtes, ne vous déplaise, citoyen Français, né en Martinique tout simplement.
 
Être Martiniquais, pas si facile à définir, … allez savoir pourquoi !..
Néanmoins, me voilà prêt à parier, ma bourse, ma chemise et ma peau,
Rien de plus incongru qu’une telle question à donner l’épouvante.
Par le creux de notre nombril, d’où nous vient ce fantasme sur notre identité.
Pas facile à définir, quoi de plus incongru. Pourquoi cette question, c’est là toute la question.
 
Ainsi donc, sur notre identité dont nous serions malades, nous avons entendu,
Tout ce que nous avons de gens et du plus haut niveau et remise d’Ordonnances
Professeurs de Sciences Po., Docteur en Médecine, Gens de Robe et j’en passe.
Mais tous « Mouture Pays » et élèves de qui, de quel esprit malin seraient-ils les Médor.
Peu importe, peu importe. Le Danger est bien là, les risques sont certains.
 
Le Danger est bien là, les risques sont certains, il y a pandémie, vraie grippe des cochons.
Cochons qui se dédisent, cochons qui cracheraient même sur leur propre maman,
Pour peu qu’on leur chatouille tant soit peu le bas-ventre en leur jetant du grain.
Mais à malin, malin et demi, comme le veut l’aphorisme.
Comme pour la Navarre, pour l’alsace ou l’Anjou, la France sera là pour notre Martinique.
                                                                                                                                     … / …
Et comme évidemment il est dit quelque part « Aide-toi et le Ciel t’aidera »,
Et comme aussi nous savons que les conseilleurs sont prompts à détaler au moment de la paye,
Disons-nous qu’UN TIENS vaut bien mieux que DIX tu l’auras.
Surtout qu’en plus de ce que nous donne et de ce que nous permet notre carte d’Identité,
Nous pouvons encore mordre à pleines dents, sucer à plein gosier notre bâtonnet de canne à sucre.
 
Passeport Français-Européen, Banane et Canne à Sucre, le soleil et la Mer et l’Eau de nos Pitons.
Nous avons bien tout ça que tant de gens n’ont pas et d’ailleurs nous envient.
Ne nous laissons pas épouvanter par nos épouvantails de petits ROIS Mégalos.
Ne nous laissons pas surprendre par leurs miroirs aux alouettes, par leur entonnoir de fourmilion.
N’abjurons pas la France, nous sommes bien FRANÇAIS, restons le.
 
Et pour ceux qui l’ignorent, être Européen, demandez-le aux Turcs.
Être Français, demandez dans le Bronx ce que c’est que d’être Américain.
Être Martiniquais, nos Frères Antillais nous le diront, c’est être des Nègres devenus FOUS.
 
Eric E.G. NOGARD

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens