Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 août 2009 2 04 /08 /août /2009 01:02

Les états généraux prônent un renforcement de l'autonomie de la Guadeloupe

 

Annoncés mi-février par Nicolas Sarkozy, lors d'une crise sociale qui a secoué la Guadeloupe pendant 44 jours, les états généraux de l'outre-mer (EGOM), dont la phase locale vient de s'achever, ont prôné « le renforcement de l'autonomie » de l'archipel antillais.

 

Ces travaux de la Guadeloupe, joints à ceux des autres collectivités pour ce qui se veut la plus grande consultation jamais réalisée en outre-mer, doivent déboucher sur des décisions en octobre lors d'un premier conseil interministériel présidé par le chef de l'Etat.

L'atelier consacré à la gouvernance a écarté unanimement la solution de l'indépendance immédiate, estimant que « les conditions sont très loin d'être réunies », selon la synthèse des propositions, issues de plus de trois mois de travaux, qui vient d'être rendue publique.

Les rapporteurs rappellent toutefois que « les défenseurs notoirement connus de la thèse de l'indépendance ont refusé de participer et de cautionner les états généraux ».

L'atelier gouvernance s'est prononcé pour la fusion du conseil régional et du conseil général et une nouvelle assemblée territoriale élue au scrutin uninominal à deux tours. En émanerait un conseil exécutif qui élirait son président.

 

Pouvoir d'achat et kilti kréyol

Née de revendications sur le pouvoir d'achat (200 euros), la crise a conduit les ateliers à demander des enquêtes régulières sur l'évolution des structures des budgets et des niveaux de vie de la population ainsi que sur les écarts de prix Guadeloupe-métropole.

La pauvreté a gagné du terrain aux Antilles-Guyane entre 2001 et 2006, selon une étude INSEE-CAF.

Pour rénover un dialogue social surtout perçu à travers les conflits, il est proposé de « faire une place officielle aux organisations syndicales non représentatives au niveau national mais majoritaires sur le terrain » (UGTG, CTU, CGTG).

Au titre de l'égalité des chances, les ateliers souhaitent « développer des chantiers école de longue durée pour désocialisés dits "border line" » (un jeune sur cinq est en exclusion).

Pour les carburants, est proposée une simplification de la formule de calcul des prix ainsi que leur libéralisation dans la distribution (115 stations-services, 1 000 pompistes).

L'atelier prix a opté pour des approvisionnements européens (gains de 15 à 17 centimes par litre de super) et à terme américains, signifiant la fin de l'activité de raffinage de la Sara (190 emplois en Martinique).

Dans un département « pas toujours équipé de façon durable », sont retenus de « grands projets structurants », comme la reconquête des centres-villes, le développement de la géothermie, la création d'un pôle d'excellence-sport et d'un port en eau profonde.

Enfin, l'atelier sur l'identité et la culture a souhaité notamment le renforcement de l'apprentissage du créole et de l'histoire de la Guadeloupe.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

toto de bahia 04/08/2009 03:25

Pa konfonn koko et zabriko"rationalité institutionnelle" ne signifie pas "renforcement de l'autonomie" ceux qui veulent nous y conduire se trompent.LMe projet Balladur prevoit la fusion departement region dans les Dom, alors allons y sans attendre 18mois comme l'éléphant.Ca trompe, je sais mais le peuple les cornaqueront tous ces politicaillons de bac a sable.

André-Jean Vidal 04/08/2009 23:35


Toto de Bahia ! Je te vois...
Bravo, c'est un régal de te lire.


Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens