Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 août 2009 3 05 /08 /août /2009 17:21
Guyane: éducation et formation, priorités des états généraux

Le rapport sur les états généraux de Guyane, soumis au public jusqu'au 21 août, considère l'éducation et la formation comme des "priorités absolues", dans un département où 44% de la population (230.000 habitants, +3,8% par an) a moins de 20 ans.
Il préconise de "booster le développement économique" sur un territoire où 90% des produits consommés sont importés de métropole et des Antilles, 50% des moins de 25 ans sont au chômage et 55% des 15-29 ans sans qualification.
"Les politiques de la petite enfance, du système éducatif et du système universitaire sont des priorités absolues", estiment les rapporteurs, qui suggèrent la nomination d'un préfet à l'égalité des chances.
Face au manque de 14.000 logements, "une ou deux villes nouvelles" pourraient être créées autour de Cayenne.
Faciliter l'accès au foncier est jugé nécessaire, notamment pour l'agriculture et le secteur des mines et carrières, ainsi que l'assouplissement de la réglementation minière.

Une seule collectivité et un conseil des peuples
Le projet actuel de schéma départemental d'orientation minière prévoit d'interdire l'exploitation minière sur au minimum 45% du territoire pour protéger la biodiversité.
Pour accroître l'autonomie et les moyens des collectivités territoriales, est proposée une TVA régionale.
"Une plus grande transparence" est réclamée sur la formation des prix ainsi que l'élargissement du marché économique à l'ensemble du plateau des Guyanes (Nord-Brésil, Guyana, Surinam), avec adhésion au CARICOM et au Mercosur.
Les "grands projets structurants" pourraient être une route est-ouest, un train Cayenne-Kourou, une nouvelle usine d'eau potable et une nouvelle centrale thermique.
Le rapport propose qu'une "collectivité territoriale unique" se substitue à la région et au département et suggère une enquête de l'Insee sur les étrangers en situation irrégulière, qui seraient pris en compte pour la dotation globale de fonctionnement.
Pour le respect de la diversité, est prôné un "conseil des peuples guyanais", avec notamment des chefs coutumiers.
Le rapport retient la création d'une cour d'appel de plein exercice à Cayenne et un tribunal à Saint-Laurent-du-Maroni (frontière du Surinam).

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens