Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2009 5 14 /08 /août /2009 00:52
Racisme : un ancien préfet de Guadeloupe suspendu
Le préfet Paul Girot de Langlade, ancien préfet de Guadeloupe, qui était coordinateur local pour la Réunion des Etats généraux de l'Outre-mer, a été suspendu de sa fonction de coordinateur après le dépôt d'une plainte pour « injures à caractère raciste », a-t-on appris jeudi de sources proches du dossier.
La plainte a été déposée au commissariat de Corbeil-Essonnes (Essonne) le 31 juillet par une employée d'Orly et a été transmise au parquet de Créteil (Val-de-Marne), le 11 août, a indiqué une source judiciaire.
Selon une source proche du dossier, M. de Langlade, préfet hors cadre, a été immédiatement suspendu de sa fonction de coordinateur.
Arguant de sa qualité de préfet, Paul Girot de Langlade, aurait eu des propos péjoratifs à l'encontre d'une employée d'Orly, d'origine antillaise.
D'après le site internet Bakchich, les faits se seraient déroulés le jour du dépôt de la plainte, à son retour de la Réunion lorsqu'un agent de sécurité lui aurait demandé de vider ses poches alors que l'alarme du portique avait retenti.
Paul Girot de Langlade avait été relaxé en appel en juin 2008 pour des propos assimilant les gens du voyage à des délinquants.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

toto de bahia 16/08/2009 12:58

fouilles au faciès, controles au faciès, du tangible, du réel , du vécu ;aussi je pourrais faire tout un inventaire à partir de mon néologisme

Emrys Myrdyn 16/08/2009 07:07

Au contraire, parlons en. Votre concept paraît des plus intéressants. Ainsi donc, les forces de l'ordre seraient confrontées à de l'obstracisme ; un mélange d'obstétrique, d'obsession et d'ostracisme ? Pour les deux derniers, je vois à peu près, mais pour le premier ?

toto de bahia 15/08/2009 22:44

Quand a l'obstracisme des fonctionnaires portant uniformes et képis n'en parlons pas!!

Emrys Myrdyn 15/08/2009 22:19

J'ai souvent eu à subir un traitement odieux de personnes qui profitent de leur fonction de "sécurité" à l'aéroport d'Orly pour maltraiter les voyageurs, leur parler sèchement et grossièrement, voire leur aboyer dessus pour demander de vider les poches.

Que des voyageurs réagissent et répliquent ne m'étonne absolument pas. Le préfet était probablement dans ce cas.

Au fil des réactions de ces derniers jours, la manière de faire de l'employée reflète une mentalité "d'ayant droit", qui abuse des lois protectrices pour s'exonérer de ses propres turpitudes.

Et dans cette affaire, le préfet est un peu rapidement condamné par toutes les belles âmes sur les seuls propos de l'accusation.

Remarque subsidiaire : pourquoi rappeler une plainte pour laquelle la justice a statué en sa faveur, si ce n'est pour "le condamner malgré tout" ?

toto de bahia 14/08/2009 01:26

oups! j'allais oublié de préciser:le chat?, c'est le chat-noine botté de latran bien sur

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens