Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 août 2009 4 20 /08 /août /2009 15:59
Calédonie: un indépendantiste dénonce l'utilisation du sigle FLNKS lors des manifestations

Le président indépendantiste de la province Nord de Nouvelle Calédonie, Paul Néaoutyine, porte-parole du Palika (parti de libération kanak, membre du FLNKS), a condamné jeudi l'utilisation du sigle et du drapeau du FLNKS lors des récentes manifestations.
M. Néaoutyine a dénoncé, lors d'une conférence de presse, l'opportunisme des dirigeants du syndicat indépendantiste USTKE (Union syndicale des travailleurs kanaks et des exploités) qui "revendiquent l'accord de Nouméa quand ça les arrange". Il a demandé que soit organisé d'ici la fin de l'année un Congrès du FLNKS, plus divisé que jamais.
En 1998, l'USTKE n'avait pas appelé à voter pour l'accord de Nouméa, signé par le FLNKS, les non-indépendantistes et l'Etat. Ce texte fondateur a instauré un processus de décolonisation par étapes, qui doit déboucher entre 2014 et 2018 sur un référendum d'autodétermination.
Le territoire a été secoué début août par une multitude de barrages et blocages, organisés par l'USTKE, qui réclamait la résolution d'un conflit larvé à la compagnie locale, Aircal.
Le collectif pour la défense des droits et des libertés et la libération des syndicalistes manifestera samedi pour réclamer la libération du président de l'USTKE Gérard Jodar. Condamné fin juin à un an de prison ferme, pour entrave à la circulation d'un avion lors d'une manifestation qui a dégénéré à l'aéroport de Nouméa, M. Jodar doit être jugé en appel le 25 août.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens