Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 août 2009 3 26 /08 /août /2009 21:43
La Réunion: deux décès "possiblement liés" à la grippe

Deux décès, "possiblement liés" à la grippe H1N1 en l'absence de prélèvements sanguins, ont été enregistrés à la Réunion, a annoncé mercredi la préfecture.
Il s'agirait dans ce cas des deux premiers décès à La Réunion liés à l'épidémie de grippe H1N1.
"Les personnes décédées, âgées de 90 ans et 60 ans, souffraient de lourdes pathologies chroniques associées à un syndrome grippal", a déclaré Jean-François Moniotte, directeur de cabinet du préfet.
Elles n'avaient pas été hospitalisées et sont mortes à leur domicile les 19 et 20 août. En l'absence de prélèvements sanguins, il n'a pas été possible de confirmer biologiquement la présence du virus H1N1, a-t-il précisé.
L'une des personnes souffrait notamment d'insuffisance respiratoire, l'autre de problèmes cardiaques, a indiqué Laurent Filleul, coordonnateur de la Cire (Cellule interrégionnale épidémiologique Réunion-Mayotte) pour qui ces deux décès sont "possiblement liés" à la grippe H1N1, sans qu'il y ait de certitude.
Seule une des deux personnes était sous traitement médical.
Par ailleurs deux autres personnes souffrant d'une forme grave de la grippe, l'une atteint du virus H1N1, l'autre du virus de la grippe saisonnière, sont toujours hospitalisées, a ajouté M. Filleul.
Selon les dernières estimations de la Cire, 22c500 personnes ont été touchées par l'épidémie dans le département du 5 juillet au 23 août, sur une population de 800 000 habitants.
Du 17 au 23 août, on estime qu'il y a eu 9 097 cas, selon les extrapolations basées en particulier sur les données rassemblées par le réseau de médecins Sentinelles. La semaine précédente, on estimait le nombre de cas à 5 643.
Selon M. Filleul, "il est trop tôt pour savoir quand le pic de l'épidémie sera atteint".
Il a constaté que la rentrée des classes n'a pas eu d'incidence sur la transmission du virus. 7 900 élèves (sur plus de 220 000 élèves) étaient absents mardi dans les établissements scolaires de l'île, selon la préfecture. Aucune école n'a été fermée, les enfants malades étant priés de rester chez eux.
Le dispositif de prévention annoncé par le ministre de l'Education -fermeture d'une classe à partir de trois cas de grippe- vise surtout à prévenir la propagation de l'épidémie. Il perd de sa pertinence lorsque l'épidémie est installée, a indiqué M. Moniotte.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens