Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2009 5 04 /09 /septembre /2009 01:20
ERIKA : l'embrouille
Hier, la Guadeloupe s'est réveillée sous la pluie et les rafales de vent. Un premier bilan du passage d'Erika — la Guadeloupe est revenue en vigilance jaune en fin de matinée — fait état d'inondations et coupures d'axes routiers, notamment en Côte-sous-le-Vent.

Erika. Ce cyclone qui ne dit pas son nom tenait la Guadeloupe en haleine depuis déjà 48 heures. Quand les premières rafales de vent, en début de soirée de mercredi, suivies d'éclairs puis de pluies intensives, ont ponctué l'atmosphère, les Guadeloupéens ont compris qu'il pourrait y avoir des dégâts.
Des pluies, des rafales de vent (jusqu'à 90 km/h), ont laissé des traces surtout en Basse-Terre. Si la route des Mamelles, qui relie l'Est à l'Ouest de la Basse-Terre, Petit-Bourg à Pointe-Noire, est toujours restée ouverte, en Côte-sous-le-Vent (voir en page 3), on recensait plusieurs portions de routes impraticables : au niveau de Malendure (Bouillante), où un rocher est tombé sur la route, au niveau de la rivière Losteau, qui a changé de lit et inondé le quartier voisin, dont la grande surface. A Deshaies, aussi, où le bourg a été inondé par le débordement de la rivière.
Des dégâts, Erika en a laissé aussi dans les esprits. Une polémique est née : fallait-il ou non repousser d'une journée la rentrée scolaire pour les primaires et les collèges ? Aucune mesure réelle n'a été prise, le rectorat laissant « à l'appréciation des chefs d'établissements le soin de décider... » D'où des problèmes gérés au coup par coup (voir en page 4)

Bye bye Erika !
La tempete tropicale a dépassé en milieu de journée la Guadeloupe pour continuer sa route vers Puerto Rico et les îles des Grandes Antilles (Haïti/Santo Domingo, Jamaïque et Cuba) ont été mises en alerte tempête. Cependant, selon météo France, Erika devrait faiblir pour redevenir une simple dépression tropicale à partir de ce matin.
Un avion de reconnaissance du NHC la situait à 14 heures, par 16.6N et 64.7W environ à 130 km au sud de Sainte Croix et 245 km au sud-est de puerto Rico.
Les vents maximum étaient encore hier soir de 65 km/h.
« Si Erika continue de faiblir, disait le prévisionniste de Météo France, le risque de fort vent tombe. Une aubaine pour les iles plus à l'ouest de sa trajectoire. Erika deviendra alors une dépression tropicale ou une  simple onde tropicale. »
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens