Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mars 2010 2 09 /03 /mars /2010 23:09
Bananes et melons guadeloupéens: Mme Penchard va déclencher un fonds de secours

La ministre de l'outre-mer, Marie-Luce Penchard, a affirmé qu'elle allait "déclencher" un fonds de secours pour indemniser les producteurs de melons et de bananes de Guadeloupe victimes des chutes de cendres volcaniques émises le 11 février lors de l'éruption de La Soufrière de Montserrat.
Mme Penchard visitait les stands des départements et collectivités d'outre-mer du salon de l'Agriculture porte de Versailles à Paris.
"J'attends d'un moment à l'autre le rapport qui doit m'être transmis par le préfet de la Guadeloupe sur cette expertise qui nous est demandée", a déclaré le ministre.
"Et à partir de là je déclencherai le fonds de secours de manière à accompagner et à indemniser les producteurs aussi bien de melons que les bananiers parce la production a souffert et la solidarité nationale doit pouvoir jouer", a-t-elle ajouté.
Comme on lui demandait si d'autres productions agricoles avaient été atteintes, elle a affirmé qu'on lui disait "que d'autres produits pourraient être touchés".
"J'attends le rapport et en fonction du rapport je prendrai la décision qui s'impose", a-t-elle ajouté.
La préfecture de la Guadeloupe a constitué "une mission d'enquête conjointe, administration et profession agricole" afin d'établir "un rapport détaillé de l'impact agronomique et économique des cendres volcaniques" sur les productions.
Ce rapport, qui doit "permettre la reconnaissance de l'état de calamité agricole pour les productions touchées", est selon la préfecture, un "préalable à la mise en place de crédits" pour indemniser les exploitations".
Au cours de sa visite, Mme Penchard, Guadeloupéenne, très critiquée pour avoir récemment déclaré lors d'un meeting électoral qu'elle n'avait "envie de servir qu'une population, la population guadeloupéenne", a affirmé qu'elle "avait toujours dit qu'elle était le ministre de tout l'outre-mer, le ministre des outre-mer".
Elle a ajouté dans la foulée qu'"il faut soutenir des secteurs d'activité importants comme la canne à La Réunion".
"C'est mon devoir de montrer que la ministre de l'outre-mer est à côté de l'ensemble des professionnels pour faire valoir leurs produits et les faire connaître à la France hexagonale", a-t-elle dit.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens