Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 mars 2010 4 25 /03 /mars /2010 13:25
Festival Caribulles : le retour
Caribulles,  le 1er Festival Caribéen de la Bande Dessinée et du Manga s’installe dans le paysage Guadeloupéen. Organisé par Caraib 4 Medias, de nombreuses animations seront programmées sur la BD du 14 au 24 avril prochain. Le thème de ce premier Festival : le conte créole caribéen. Rencontre avec Audrey Le Quintrec, directrice de Caribulles.
Comment est arrivée la BD en Guadeloupe ? 
La BD est devenue populaire en Europe et plus particulièrement en France dans les années 30 avec les comics strips américain (BD humoristique très courte). On se souvient d’ailleurs (pour les moins jeunes), en 1968, de la célèbre chanson de Gainsbourg : « Comic Strip » consacré à la BD avec son fabuleux : «  Wip ! Shebam ! Pow ! Blop ! Wizz ! ».
Dans la Caraïbe, il y a toujours eu une dynamique sur la bande dessinée notamment en Martinique. Patrick Chamoiseau a d’ailleurs commencé par le scénario de BD avec l’album : Delgrés, les Antilles sous Bonaparte en 1981. Il y a aussi Pancho qui s ‘est fait connaître dès les années 80 avec ses célèbres caricatures et qui a également publié des albums dans les années 1990.
Et en Guadeloupe ?
Le lectorat de la bande dessinée restait assez peu nombreux. En Guadeloupe, dès 1990, un Karibulles (avec un «  K ») « salon guadeloupéen de la BD », à l’initiative de Danik Zandwonis, se met en place et se poursuit durant 4 ans. A l’époque, des auteurs et caricaturistes  renommés viennent au salon comme Plantu, Warnauts, Wiaz, Bilal, etc… Le festival est presque trop petit pour accueillir tous les visiteurs… Malheureusement, le festival s’éteint en 1997… Pendant toutes ces années rien n’est réellement mis en place pour remplacer ce salon.
La relance  de  Caribulles ?
En 2009, Danik Zandwonis et  la génération des Karibulles 9O décide de remettre au goût du jour ce salon de la BD pour « tous les amoureux de la bande dessinée et aussi pour sensibiliser les jeunes guadeloupéens au 9e art ».
Le nom et le concept sont alors revisités en Caribulles : Festival Caribéen de la BD et du Manga. Pourquoi ? Tout d’abord pour donner une autre ampleur en créant un Festival. Caribéen, afin de  connaître et promouvoir tous les auteurs  des îles voisines de la Guadeloupe. Et puis une touche contemporaine a été ajouté : les mangas, car aujourd’hui c’est un style incontournable.


HT
Le programme Caribulles
Pour dynamiser ce Festival, l’association Caraib 4 Medias a invité des auteurs reconnus venant de Belgique, du Canada et  de France pour accompagner les dessinateurs caribéens. Audrey Le Quintrec, directrice du Festival confirme ce choix «  Nous avons voulu, en invitant des personnes extérieures à la Guadeloupe, satisfaire les amateurs de BD et aussi profiter des connaissances techniques de ces invités. Certains des auteurs sont incontournables pour un Festival caribéen comme Thierry Ségur (Encyclomerveille d’un tueur) ou encore Elodie Koeger (Les îles du vent). »
Le Festival Caribulles s’ouvrira en avant première mercredi 14 avril au Ciné Rex et au D’Arbaud avec Caribulles Ciné BD : huit films seront à l’affiche dont le nouveau Luc Besson : « les aventures extraordinaires d’Adèle Blanc Sec » qui fait sa sortie le jour même !
Ensuite le festival se déroulera du 19 au 22 avril avec des auteurs qui interviendront dans les lycées et collèges guadeloupéens.
Le mardi 20 une soirée  Caribulles « conte et bulles » sera organisée à la salle Rémy Nainsouta de Pointe à Pitre avec des spécialistes du conte et des dessinateurs à partir de 19H.
Le vrai  temps fort du festival se sera au site du Fort Fleur d’Epée au Gosier.
Le vendredi 23 avril,  des ateliers d’animations sur la BD accueilleront  les  scolaires  durant la journée. A partir de 17h jusqu’à 21h Caribulles ouvre ses portes au public.
Le dernier jour : le samedi 24 avril : le site sera ouvert non stop de 9H à 21h, avec des ateliers, des conférences, des dédicaces, des films, le forum des métiers des arts graphiques du pôle emploi, des expos etc…
Et puis la grande nouveauté, c’est la création du Prix Caribulles de la meilleure BD 2OIO   mais nous y  reviendrons prochainement.

Un site
En attendant le Festival, le site internet www.caribulles.com donne un maximum d’informations. Infoline : 0590 922 116.

Les concours Caribulles
Deux concours de création de bande dessinée et de manga a été proposé au public depuis janvier.
Le concours « Jeunes Talents » pour les collégiens (3e et 4e) et lycéens.
Le concours « GrandPublic »  pour les personnes non scolarisées.
Ces concours impliquent la création d’une BD ou d’un manga, d’une page A4 minimum sur le thème du conte créole caribéen.
La date limite de participation des concours est fixée au 31 mars 2010 minuit.

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens