Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 avril 2010 5 23 /04 /avril /2010 21:19

 

 

 

DÉCLARATION DU F.N.K.G.

 

Les partis , mouvements et personnalités qui ont participé à la création du F.K.N.G ( FOS POU KONSTWI NASYON GWADLOUP) nous ont fait parvenir la declaration politique qu'ils adressent  aux guadeloupéens.

 

Gwadloupéyènn, Gwadloupéyen
Au lendemain des élections régionales françaises, qui ont consacré dans notre
pays le statu quo politique, et la ré-élection de politiciens assimilés et
complexés, qui  ont peur de grandir et de s’assumer, nous, patriotes
guadeloupéens, nous sommes rassemblés au sein du FKNG ! Fos pou
Konstwi Nasyon Gwadloup, pour affirmer avec force notre détermination à
poursuivre sans relâche le combat pour l’émancipation de notre Peuple et de
notre Pays.
Plus d’un an après le long et âpre combat engagé par LKP et le peuple
guadeloupéen contre toutes les pwofitasyon,  nous observons que le
gouvernement français n’a pas respecté ses engagements. La situation sociale
de notre pays ne cesse de se dégrader, le coût de la vie n’a pas baissé de façon
significative, et le chômage des jeunes n’a pas trouvé de solution.
FKNG  encourage les camarades du LKP à continuer à mobiliser les
Guadeloupéens pour arracher, chaque fois que ce sera possible des
améliorations à notre quotidien.
Mais au FKNG !  Nous observons aussi, que ces victoires bien réelles, sont
chaque fois remises en cause par les mécanismes politiques de la pwofitasyon,
qui perdurent depuis l’habitation sucrière et l’économie de plantation. Ces
victoires ne seront durablement acquises que lorsque ces mécanismes seront
définitivement éradiqués de notre pays.
Les responsables des partis conservateurs de «gauche» et de droite, savent
que la gestion de la Région, ne pourra jamais garantir ni la fin de l’exploitation
coloniale, ni le vrai développement économique de notre pays au profit du
peuple guadeloupéen. Ils savent aussi qu’ils ne seront que les gestionnaires
impuissants d’une situation politique, économique et sociale sur laquelle ils
n’auront aucune prise tant que notre pays sera livré à la mondialisation et à
l’économie libérale.
La Région est une institution de l’Etat français, et elle constitue en
Guadeloupe, et dans toutes les colonies françaises, un outil efficace du
système de domination en place.
Il ne faut donc pas se bercer d’illusions, le président élu, ne pourra que
continuer à pratiquer une politique du «saupoudrage/vèglaj», en faisant
semblant  d’entendre les justes revendications du LKP et  d’autres
manifestations du peuple guadeloupéen, mais en définitive, il s’en remettra
toujours à l’arbitrage du gouvernement français qui décide de tout ce qui est
essentiel dans la colonie.
D’ailleurs, le référendum qui s’est déroulé récemment dans les colonies de
Guyane et de Martinique ne fera que précipiter ces deux pays dans une
nouvelle réforme institutionnelle franco-française.
Nous, militants FKNG ! mettrons tout en œuvre pour que notre pays avance
1
sur la voie de sa propre construction, par lui-même et pour lui-même :
SUR LE PLAN POLITIQUE, FKNG ! rencontrera des organisations politiques
anticolonialistes et patriotiques pour travailler à la mise en place d’une plate-
forme nationale commune et d’un modèle social et économique pertinent
débouchant sur une stratégie de développement innovante. FKNG se propose
de poser avec justesse la question cruciale des réparations matérielles liées à
la traite, l’esclavage et la colonisation.
SUR LE PLAN ECONOMIQUE, FKNG, s’attachera en collaboration avec des
producteurs guadeloupéens à développer toutes les initiatives destinées, à
encourager la production, la vente et la consommation de toutes les
productions de notre pays.
SUR LE FRONT CULTUREL, FKNG, se propose de travailler avec les
organisations culturelles nationales vers l’élaboration d’un projet  de
développement et de diffusion des cultures populaires (sanblé é wouchach asi
mizik, asi lang Gwadloup, asi més é labitid a péyi-la).
SUR LE PLAN GEOPOLITIQUE, FKNG ! se propose par le biais d’une ONG de
développer avec nos plus proches voisins caribéens et latino-américains des
relations multilatérales, afin de préparer les voies et moyens nécessaires à
notre intégration réelle dans  notre région naturelle.
FKNG ! affirme que le combat que nous menons est fondamentalement
juste, car il est celui des hommes et des femmes, guadeloupéens de
toute origine, jeunes et moins jeunes, qui entendent œuvrer à leur
propre développement et émancipation et qui  veulent que la
Guadeloupe, nation sans Etat, nation opprimée, puisse occuper toute
sa place dans la Caraïbe et aussi dans le monde.
Le combat de FKNG est celui de tous ceux qui veulent que notre pays soit
maître de son destin et brise enfin toutes les chaînes et les liens de domination
qui nous inféodent à la France et à l’Europe.
FKNG portera sa contribution, avec toutes les organisations patriotiques
guadeloupéennes et tous les Guadeloupéens d’accord pour donner une
impulsion décisive à la construction d’une autre Guadeloupe, en finir avec la
domination française et conquérir la liberté de notre pays.
Nou sé Gwadloupéyen et cela suffit à notre fierté.
Lapli pa ka woté fòs a piman
Fòs adan Konstriksyònman
A Nasyon  Gwadloup ! Anlè  chimen kaskòd
        
LE COMITE DE LANCEMENT

Partager cet article

Repost 0
André-Jean Vidal
commenter cet article

commentaires

Makéda 13/07/2010 17:46


Enfin un discours novateur, riche et plein de bon sens. Je soutiens fortement cette initiative ou je l'espère tous les guadeloupéens, sans exclusives de couleurs d'origines ou de religion se
mettront ensemble pour faire avancer notre beau pays et le libérer de liens qui l'aliène et obère ses chances d'ouverture sur le monde. Félicitation au FKNG et bonne continuation.
Makéda


antoine.garrouste 25/04/2010 16:44


Ramassis de vomis psychopathes de cerveaux embrumés incapables de sortir du guettho de la pensée unique vieille de 50 ans. Il y a ici une racaille d'esprits bornés que le pouvoir français a laissé
se développer et que la société antillaise n'a pas voulu mettre sur la touche. Résultat ils ont la tête comme des cougourdes et des égos sans limite. La seule avancée qu'ils peuvent proposer, c'est
le gouffre!


SOSTHENE 24/04/2010 16:39


Ce n'est pas FNKG mais FKNG et ça signifie en fait : Fann Kyou Neg Gwadloup


Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens