Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 janvier 2010 4 21 /01 /janvier /2010 14:14
"Retour" des Haïtiens en Afrique: une "thèse absurde" selon le PS sénégalais

Le "retour" des Haïtiens en Afrique prôné par le président Abdoulaye Wade après le séisme du 12 janvier est une idée "absurde" et traduit "un manque de respect notoire" pour ce peuple, a estimé jeudi le Parti socialiste (PS, opposition) au Sénégal.
"Le violent séisme qui vient de frapper la terre d'Haïti (...) exige un élan de solidarité sans nul autre pareil mais ne saurait être le prétexte pour tenter de légitimer des thèses absurdes", affirme le PS dans une déclaration.
Pour le PS, cet appel du président Wade "traduit une mauvaise compréhension de la grande tragédie qui se déroule actuellement en Haïti et un manque de respect notoire pour le peuple haïtien". "Comment peut-on, au niveau de responsabilité qui est celui d'Abdoulaye Wade, proposer à un peuple de l'arracher à sa terre et de l'extirper de sa longue histoire?", s'interroge le PS qui a dirigé le Sénégal de 1960 à 1980.
Le président Wade avait déclaré dimanche, sur les ondes de la radio France info, vouloir favoriser le "retour" des Haïtiens en Afrique.
"La récurrence des calamités qui tombent sur Haïti m'amène à proposer une solution radicale: (...) créer en Afrique, quelque part, avec des Africains bien entendu, avec l'Union africaine, (...) un espace, à déterminer avec des Haïtiens, pour y créer les conditions de retour des Haïtiens", avait déclaré le chef de l'Etat, âgé de 83 ans.
Le président Wade avait assuré que ce ne serait qu'"un retour sur la terre natale", la majeure partie de la population d'Haïti étant composée de descendants d'esclaves que les colons français avaient fait venir d'Afrique.
Selon le porte-parole du président sénégalais, Mamadou Bamba Ndiaye, également interrogé par France info, le Sénégal est prêt à offrir des terres aux candidats haïtiens: "Si ce ne sont que quelques personnes, nous leur offrirons un toit et un bout de terre. S'ils viennent en masse, nous leur donnerons une région", avait-il dit.
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens