Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 janvier 2010 6 16 /01 /janvier /2010 13:19
Jacky,
pleurs, cris de douleur, detresse absolue. C'est l'apocalypse. J'ai failli y passer, je survis par hasard. On ne peut raconter l'irracontable.Port-au-prince est un cimetierre et tous les habitants sont† dans les rues a cote des cadavres en putrefaction. La destruction est totale. Hopitaux, universites ecoles effondres, Immeubles rases, maisons encombrees de cadavres.Il y surement plus de 200.000 morts. Les symboles de l'Etat n'existent plus, ils etaient deja falots. J'ai vu†sous mes yeux s'effondrer l'immeuble de la direction generale des impots ainsi que la partie centrale du Palais national. L'Universite Quisquya qu'on vient juste de batir est effondree; de nombreues facultes et universites et ecoles, souvent avec des gens sous les decombres.Le Parlement et 4 minsteres sont par terre; la cathedrale avec son archeveque; le quartier general de la police avec des policiers; le quartier general de la Minustah avec hHnabi, le chef et son satff
 disparaissent; l'hotel Montana avec 200 personnes dont le proprietaire et tous les gens qui s'y trouvaient. Au moment je t'ecris, je dois encore faire vite, et faire attention a de nouvelles secousses.
Je n'ose pas te parler de tous les disparus, je suis sous le choc le plus terrible de ma vie; un autre pays est a penser. On est de nouveau a l'an zero en Haiti.
Des que c'est possible, je rentrerai en Guadeloupe, puis a paris, pour inciter a la solidarite, rapide, immediate, car avec les cadavres, on aura d'autres catastrophes comme le cholera ou autre chose. On a besoi


†Laennec HURBON
C/O Mail n'More 229

Merci à Jacky Dahomay pour ce document
Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens