Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 19:52

INDISCRÉTIONS
Jacky et Josette
« Mme Borel a remis un premier prix à une délégation de planteurs de bananes composée de Francis Lignières, Eric de Lucy, Tino Dambas, Philippe Ruelle, Guy Adolphe et Marcus Héry. » Quand les membres du comité anti-épandage saturent le web en fustigeant cette remise de prix, ils font allusion à cette distinction international délivrée pour la qualité des productions bananières antillaises. C'est qu'ailleurs qu'en Guadeloupe et Martinique, on sait bien que les planteurs de nos îles sont exemplaires qui font, depuis des années, des efforts importants pour que nos bananes soient issues de cultures propres. Chez nous, on préfèrera sans doute les bananes de République dominicaine, sur-traitées... ou les pommes de Fwans !

Jacky
Jacky Dahomay, porte-parole du comité anti-épandage, a mis de côté l'idée de transformer ce comité en comité anti-plein de choses. « Dans l'immédiat, nous avons décidé de donner la priorité à la lutte contre l'usage de pesticides notamment concernant l'épandage aérien et de soutenir fermement les associations (dont  l'UPG et l'ASSE) qui ont porté plainte concernant la chlordécone. Le procureur de Paris en effet a décidé  d'enregistrer la plainte et a nommé une commission d'enquête à ce sujet. Souhaitons que ceux qui ont autorisé un tel  crime écologique contre notre pays soient condamnés... », dit-il. Et vlan !

Hilaire et Harry
Hilaire Brudey, président du Comité du Tourisme des îles de Guadeloupe (CTIG), et Harry Selbonne, président de la Communauté de communes de Marie-Galante, seront à Paris pour vendre (disons les choses) le Festival de Marie-Galante Terre de Blues. Enfin sera mise en pratique l'idée que ces grandes manifestations culturelles doivent faire venir des touristes (et des devises) et non servir à flatter les Guadeloupéens et vider les caisses de la Région !

Jacques
Jacques Cornano a interpellé Marisol Touraine, ministre de la Santé. Il est très clair dans ses propos. « La couverture sanitaire en Guadeloupe pose problème, particulièrement à Marie-Galante. C’est pourquoi j’ai organisé des rencontres entre les élus et la direction de l’ARS. La fermeture sans explication d’un hôpital a causé une grande détresse parmi le personnel et les malades. J’ai demandé à vous rencontrer, madame la ministre, avec une délégation. Ce n’est pas la directrice de l’ARS que nous voulons voir, mais vous ! »
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens