Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 février 2013 4 21 /02 /février /2013 19:52

INDISCRÉTIONS
Josette
Josette Borel-Lincertin, présidente du conseil régional, sans doute recadrée par le Très Haut, est un tantinet revenue sur ce qui avait été décidé lors de la dernière réunion du Congrès des élus (voir notre édition de samedi)... Au grand dam de certains élus, ceux de la tendance Gillot, qui n'apprécient pas ces revirements télécommandés depuis la rue Oudinot... Allo, Victorin ?

Alain
Un autre, élu nulle part mais qui n'a pas apprécié les propos de Josette Borel-Lincertin, c'est Alain Plaisir, président du Comité d’Initiative pour un projet politique alternatif (CIPPA) : « Outre le fait que ce ne soit pas sérieux sur la forme, les arguments évoqués par les élus régionaux, ne sont pas recevables sur le fond (...) En réalité, pour ces élus, toute atteinte au statut quo est lourde de risques pour leurs pouvoirs et leurs privilèges. » Non ?

Alain 2
Intéressante sortie que celle de M. Plaisir, quand il affirme que « 80% des fonds régionaux européens sont destinés à l‘objectif n° 1, c’est-à-dire aux régions dont le PIB est inférieur à 75% de la moyenne communautaire. Le PIB de la Guadeloupe étant actuellement à environ 70% de cette moyenne, il existe donc un risque sérieux d’une diminution sensible des financements européens avec l’adhésion des pays des Balkans (Croatie, Serbie..) dont les PIB par habitant sont inférieurs à celui de la Guadeloupe. » et que « la contribution de la Guadeloupe au budget de l’Union européenne a augmenté de 40%, ces 4 dernières années. »

Dominique
Dominique Théophile, conseiller régional, membre du comité directeur de Guadeloupe unie, socialisme et réaltés (GUSR), est revenu, hier matin, sur la dernière plénière régionale, demandant que les élus soient sérieux, évitent de faire du dilatoire... Mais, de quoi veut-il donc parler ?..

Marie-Luce
Marie-Luce Penchard, conseiller régional, ancien ministre de l'Outre-mer, a pris la parole, hier, sur Guadeloupe Première, pour dire que la politique du gouvernement de Jean-Marc Ayrault est néfaste. Relayé par Jean-Claude Malo, maire de Bouillante, qui, pour sa part, dit froidement — mais il reste constant au fil des décennies dans ses propos — que « la France ne doit pas nous entraîner dans sa faillite ». Certes, certes...
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens