Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 décembre 2011 5 30 /12 /décembre /2011 17:08

INDISCRÉTIONS
Patrick
« Pour moi l’année des Outre-mer est une absurdité totale. D’abord je ne suis pas un Ultramarin, et je refuse cette idée que l’on puisse mettre des peuples différents, avec tant de richesses, de potentialités, de pensées et de destins différents, dans un simple "Outre-mer". Par ailleurs, dans le mot Outre-mer, on installe la notion de centralité d’une métropole, c’est-à-dire l’irresponsabilité collective de tous ces pays qui ne peuvent pas décider et qui ne sont que des périphéries. Quand on met tout le monde dans le même sac, on nie la diversité de ces peuples, de ces nations et de ces visions du monde. Il faut donc absolument rejeter les termes d’Outre-mer et d’Ultramarin », a dit l'écrivain Patrick Chamoiseau, tantôt, à Cayenne.

Victorin et Jacques
Hier, Victorin Lurel et Jacques Gillot se sont retrouvés à la Région, pour la réunion du comité de suivi du Projet guadeloupéen de société. Dernier exercice de l'année pour nos élus. Et promesse tenue pour le président Lurel, accusé sur le sujet, de toutes les turpitudes. Lors de cette réunion ont été abordées les questions d’organisation et de calendrier de travail du comité qui a reçu l’ensemble des contributions au Projet guadeloupéen de société. Maintenant, de deux choses l'une : ou l'affaire est enterrée profondément dans les arcanes des comités, sous-comités, commissions, etc. Ou ça va avancer, ges gens très intéressants qui ont des idées novatrices, vont les émettre. Elles vont être consignées... et le tout fezra l'objetd 'une publiction payée par nos soins, qui servira à remplir une pièce dans els soupentes de la Région et du département.

Luc
Luc Reinette, président du Comité international des peuples noirs, fustige par lettre ouverte l'attitude des présidents Lurel et Gillot qui, selon lui, cautionneraient une certaine vision du monde carcéral guadeloupéen, mis en exergue dan sun des rapports du congrès sur la violence. « Votre première démarche serait de réparer le tort fait aux guadeloupéens afro-descendants en vous désolidarisant publiquement du chapitre relatif à leur stigmatisation dans le rapport de synthèse de votre Congrès. Dimanche prochain, 1er janvier 2012, partout dans le monde auquel ils appartiennent pleinement, les Hommes et les Femmes noirs célébreront la Journée des Peuples Noirs. Et vous, que ferez vous ? Mais d’abord qui êtes-vous : membres d'un Peuple ou d'une population ? »
André-Jean VIDAL

Partager cet article

Repost 0

commentaires

dj 31/12/2011 23:24

J ai cru comprendre que nos lorel et hardy locaux avaient désigné Mme DIMAN dans le comité de gestion de projé ayo.
Madame DIMAN s 'était beaucoup impliqué dans les zétats généraux de l état ( dit colonial) .
Ces zetats généraux ont été complétement mis sous le tapis par la classe poiltko journalistique.
Par un journaliste n a osé dire à lorel ou à hardy que le travail était déjà fait.
Même pas l inkoruptible (déchouké) Cornet ... lamentable
Comptons sur Mme DIMAN (décorée depuis par le même état dit kolonial ) pour resortir les conclusions des gwadeloupéens lors de zétats généraux .
Pour faire la syntèse.
Ainsi va gwada mais l etat kolinial en a ras le bakoua....de lorel belpoz et de hardy bwabwa à licet.
Bonne année Monsieur VIDAL

Présentation

  • : Le blog de André-Jean Vidal
  • : Revue de l'actualité politique locale
  • Contact

Texte Libre

Recherche

Liens